Quand le cinéma donne envie de changer le monde...

Pour votre recherche, nous avons trouvé :

  • Socioeco.org : 163 résultats

    site ressources de l’économie sociale et solidaire

  • Autour du 1er mai : 107 résultats

    base des films qui interrogent la société

  • Médiathèque A. Sayad : 21 résultats

    musée de l’histoire de l’immigration

  • Cedidelp : 17 résultats

    médiathèque des mouvements sociaux

  • Autres Brésils : 3 résultats

    décryptage de la société brésilienne pour un public francophone

  • BED (Bretagne et diversité) : 2 résultats

    films emblématiques de la diversité culturelle dans le monde

  • Quand les salariés reprennent leur entreprise en SCOP : débat à la Fête de l’Humanité, 2017

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Entreprises Récupérées (L’imprimierie Chilavert, Le journal El Diario), 2015

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Quand les entreprises jouent à cache cash, Pierre-Oscar Lévy, 2014

    Chaque année, le budget de l’Etat français accuse un manque à gagner estimé à 60 milliards d’euros, dû à la fraude et à l’optimisation fiscale. Si la fraude est passible de sanctions, l’optimisation fiscale, elle, consiste à exploiter à l’extrême les possibilités qu’offre la loi pour réduire ses impôts. Ainsi, certains grands groupes ne paieraient que 8% d’impôts sur leurs bénéfices. Au nom de la compétitivité et de la course à la réussite, de puissantes entreprises mondiales jouent dangereusement avec les législations pour servir leurs intérêts. Mais devant le pouvoir des lobbies, les gouvernements et organismes internationaux semblent impuissants.

  • Entreprises récupérées: El Diario del centro del pais, 2015

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Une entreprise comme il faut, BALMES Thomas, 2004

    "La question de "l’entreprise équitable" devient de plus en plus importante pour les firmes occidentales dont la production a lieu majoritairement dans les pays les plus pauvres de la planète. Nokia, leader mondial des téléphones portables, vient d’embaucher Hanna Kaskinen comme "spécialiste moral et environnemental" afin de promouvoir ce concept. Mais, apparemment, les managers de Nokia sont encore peu familiers de ce phénomène.

    Mot-clé : Entreprise

  • Les salariés reprennent leur entreprise : la miroiterie GBM à Limoges, 2015

    par Ministère de l’Économie et des Finances (France)

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Macadam gardens : potager d’entreprise, 2016

  • [Débat] L’Economie sociale et solidaire : poids économique et liens avec les comités d’entreprise, 2016

  • Circulez y’ a rien à perdre! L’économie circulaire ) travers 8 entreprises régionales, 2016

  • Bobines et des hommes (Des), Charlotte Pouch, 2016

    En 2014, l’usine Bel Maille de Roanne servait de décor à la fition La Fille du patron, sur une entreprise menacée. Bientôt la réalité rejoint la fition. Ses cinquante-six employés, anxieux mais lucides, attendent la reprise ou la liquidation.

  • Contrat de génération Cap Savoir, Formation des entreprises, Pays de la loire, 2014

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Oasure Entreprise d’insertion, 2013

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • La ferme Nos pilifs (ETA - entreprise de travail adapté) Bruxelles - HD, 2012

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Smokin'Fish, Cory Mann, 2011

    Cory Mann, jeune tlingit excentrique, se bat pour faire tourner sa petite entreprise à Juneau, en Alaska. A travers un humour décapant, " Smokin'Fish " raconte les tentatives d’un homme pour évoluer dans cet espace de collision chaotique du monde moderne et d’une culture ancienne, pour composer avec les exigences de la modernité et la simplicité de la plénitude heureuse.

  • SENS - Solidarités Entreprises Nord-Sud : Récit de Vie de Suzanne, 2014

  • Arquitetos do Poder, Alessandra Alde, Vicente Ferraz, 2010

    Une analyse très détaillée de l’évolution des rapports de la politique avec les médias et les entreprises depuis le gouvernement de Getulio Vargas jusqu’au second mandat du gouvernement Lula. Riche en images historiques et témoignages, le film présente l’influence croissante des moyens de communication sur la politique brésilienne.

  • Njaka Kely, Michael Andrianaly, 2016

    À Tamatave, sur la côte est de Madagascar, Saholy, une femme énergique d’une cinquantaine d’années, gère seule une entreprise de location de cyclo-pousse, un métier habituellement réservé aux hommes. Ses jokers (les conducteurs) trouvent chez elle un moyen de subsistance, mais aussi un nouveau foyer où ils se font materner.

  • On est là !, DECASTER Luc, 2011

    Les employés de Clean Multiservices, société de nettoyage, en ont assez. Renvoyer un travailleur sans papiers sans préavis est devenu un rituel depuis quelques années. Alors en juin 2009, vingt-quatre travailleurs maliens et mauritaniens décident d’occuper l'entreprise. Ils sont vite rejoints par trois employées françaises. Personnalités (...)

    Mot-clé : Entreprise

  • De l’expression libre à l’implication des salariés dans la vie de l’entreprise (extraits de la vidéo), 2008

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Il est urgent de changer d’ère !, Gilles Balbastre, 2016

    Un documentaire sur l’état du transport de marchandises en France en 2016, commandé par le comité d’entreprise cheminot FRET SNCF. À moins de sauver dès maintenant le fret public, seuls les trafics les plus rentables seront demain assurés ; la circulation et la pollution routières vont continuer à augmenter ; toute politique d’aménagement du territoire sera d’avance condamnée ; le tout sur le dos des salariés et de la sécurité sociale qui paiera la facture finale, celle de la pollution de l’air et des accidents de la route. Un film

  • Entreprendre ensemble - La démocratie dans l’entreprise, 2010

  • Lombarde et Sirocco, Isabelle PRATX MAHENC, 2001

    La lombarde est un vent d'Est qui souffle sur le Briançonnais, le Sirocco apporte de temps en temps quelques grains de sable du Sahara, qui viennent colorer la neige. Le Briançonnais, zone frontière, bout de la ligne SNCF, vallée enclavée, mais qui voit passer bien du monde... L'immigration a forgé le pays. Des maçons piémontais ont construit les églises et les fortifications, laissant leur empreinte sur le patrimoine. Des Berbères marocains et des Algériens ont participé au développement industriel du bassin argentièrois. Des Turcs, des Portugais ont répondu à l'appel des entreprises du BTP... et aujourd'hui arrivent des réfugiés de l'Est. Le film va à la rencontre de ces habitants venus d'ailleurs, et s'intéresse à leur "enracinement" dans le Briançonnais. Des hommes, des femmes, de tous âges et d'origines variées, racontent leur arrivée, les difficultés, l'attachement à cette vallée d'accueil, le choix de rester ou l'espoir de retourner un jour dans leur pays d'origine. Les jeunes de seconde génération cherchent leur chemin, entre ces montagnes où ils sont nés, et le pays dont parlent leurs parents. L'ensemble de ces témoignages permet de saisir la richesse et la diversité des multiples visages du Briançonnais.

  • Droit à l'avenir, BAUDOIN Félix, BAUDOIN Lucile, MELZER Karine, 2011

    Cette présentation dynamique de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) présente divers acteurs : associations d'aide aux familles et de services aux particuliers, associations sportives et d'éducation populaire, entreprises d'insertion, mutuelles, diverses sortes de coopératives, en particulier une SCOP (Société Coopérative Ouvrière de Pr (...)

    Mot-clé : Entreprise

  • Vozes do Clima, Marcelo Calazans, Maureen Santos, Ricardo Sá, 2009

    Ce documentaire montre les impacts de l’action des grandes entreprises et du marché du carbone dans la vie des populations traditionnelles du Cerrado, du Pantanal, de l’Amazonie et de la Mata Atlântica, et met l’accent sur l’importance de la biodiversité.

  • Manille, 2008

    Cette entreprise familiale installée sur le port de Lorient depuis presque 100 ans s’est spécialisée dans la fabrication de manilles, de gigantesques manilles. Dans une chaleur étouffante, des ouvriers parlent de leurs conditions de travail, des salaires médiocres, de l’individualisme, de la sécurité... Entre fierté et résignation, c'est une peinture un peu grise mais lucide d’un monde ouvrier en train de disparaître.

  • El Aguante - résistance, patience, persévérance, Nina Dupeux, Emmanuel Briand, 2015

    En 2001, l’Argentine subit une crise catastrophique. Des travailleurs occupent illégalement leurs usines en faillite et relancent la production en coopérative. Plus de dix ans plus tard, ces entreprises tiennent bon et plus de 10000 salariés ont ainsi pu garder leur emploi. Ce documentaire trace un bilan de cette expérience.

  • Liberté, Paul Redman, 2015

    Liberté raconte l’histoire des Quilombolas, communauté afro-brésilienne descendant des esclaves. Malgré une reconnaissance progressive de leurs droits par le gouvernement brésilien, l’accaparement des terres par des entreprises d’extraction met en danger leur territoire et leur mode de vie.

  • Le chant de la fleur, IOTA PRODUCTION, GUALINGA Jose, DOCHAMPS Jacques, 2013

    Un film sur la lutte du peuple kichwa de Sarayaku face à l'exploitation pétrolière en Amazonie équatorienne. Face aux grandes entreprises qui convoitent ses terres, Sarayaku porte le projet de la Frontière de vie.

  • Monsanto, sa vie, son empire (Série #DATAGUEULE), Julien Goetz, Henri Poulain, 2014

    Monsanto, entreprise florissante bien connue pour ses graines OGM et ses herbicides, a réalisé un chiffre d’affaires de 13.5 milliards de dollars en 2012. Soit 14 % de plus que l’année précédente. Elle emploie 21.000 personnes dans 66 pays. L’empire Monsanto expliqué en 3 minutes.

  • Alphabet, Erwin Wagenhofer, 2014

    Les méthodes pédagogiques utilisées pour éduquer nos enfants ne sont-elles pas dépassées ? De la France à la Chine, de l’Allemagne aux États-Unis, Alphabet questionne un système éducatif qui privilégie la performance au détriment de la créativité et de l’imagination. En exposant au grand jour les limites d’un modèle hérité de la révolution industrielle, pédagogues, chercheurs, scientifiques, chefs d’entreprise et élèves abordent le rôle de l’enseignement et envisagent des voies alternatives à nos pratiques actuelles.

  • Bonheur au travail (Le), Martin Meissonnier, 2014

    Dans le marasme ambiant qui paralyse le monde du travail, certains chefs d’entreprise ont innové pour le bien-être de leurs salariés. Une démarche qui remet l’homme au centre de la production.

  • Qui sauve qui ?, Leslie Franke, Herlodor Lorenz, 2014

    Les réalisateurs dévoilent les mécanismes de la crise financière. Grèce, Espagne, États-Unis, Allemagne, Irlande, Australie, Islande… les langues et les cultures s’entrecroisent, le puzzle se reconstitue : la crise comme un modèle d’entreprise au détriment de la démocratie et de la sécurité sociale…

  • Andiroba : Une lutte pour la terre, Jérôme Perret, 2009

    En 2005, le réalisateur visite l’Etat du Maranhão où plusieurs mobilisations sont organisées pour essayer de stopper l’achat de terres et l’expulsion de paysans par une entreprise responsable des plantations d’eucalyptus dans la région. Dix-huit mois après, le réalisateur revient dans la même région et suit le travail d’organisation et de militance auprès des associations et des mouvements sociaux mené par le prêtre José Vale dos Santos, influencé par la Théologie de la libération. En accompagnant le parcours du prêtre, le réalisateur esquisse un panorama des luttes et résistances des communautés locales.

  • Chasse au Snark (La), François-Xavier Drouet, 2013

    En Belgique, le Snark accueille une trentaine d’adolescents inadaptés au système scolaire à cause de graves troubles de comportement. L’éducation non-répressive qui y est pratiquée essaie de leur faire redécouvrir la nécessité des règles de la vie collective. Entreprise qui n’est pas assurée d’être couronnée de succès. Mais les éducateurs ne se donnent jamais le droit de baisser les bras.

  • Jours heureux (Les), Gilles Perret, 2013

    Entre mai 1943 et mars 1944, sur le territoire français encore occupé, seize hommes appartenant à tous les partis politiques, tous les syndicats et tous les mouvements de résistance vont changer durablement le visage de la France. Ils vont rédiger le programme du Conseil National de la Résistance intitulé magnifiquement : « Les jours heureux ». Ce programme est encore au cœur du système social français puisqu’il a donné naissance à la sécurité sociale, aux retraites par répartition, aux comités d’entreprises, etc.

  • Matières et des hommes (Des), Élisabeth Montlahuc, Max Renault, 2012

    Au cœur d’une entreprise d’insertion dont l’activité consiste à recycler des bâches géantes et affiches papiers récupérées dans la rue, ainsi que des airbags et ceintures de sécurité cherchée dans des casses.

  • Invisibles fragilités, Élisabeth Montlahuc, 2012

    Documentaire sur un groupement d’entreprises, dont la vocation est de favoriser l’insertion de personnes en situation d’exclusion.

  • Habiter/Construire, Clémence Ancelin, 2012

    Au milieu du désert tchadien, une entreprise française construit une route bitumée. Cadres expatriés, conducteurs de travaux africains et ouvriers vivent le temps du chantier dans des campements contiguës, au contact de villageois des alentours, qui viennent chercher du travail ou installer des échoppes le long du chantier. Entre acculturation et espoir d’une vie meilleure, la route progresse inexorablement vers la ville, dans une brousse encore traversée par des bergers nomades.

  • Atlantic Produce Togo S.A., Penda Houzangbe, Jean-Gabriel Tregoat, 2012

    Atlantic Produce Togo est une entreprise qui produit et exporte des plantes ornementales. Du fait des avantages qu’elle garantit à ses employés, elle est un modèle social au Togo. En août 2006, elle est au bord de la faillite quand Tony, un jeune métis franco-togolais, décide de la racheter pour sauver les quatre-vingt-dix emplois. La situation reste précaire et Tony, dans sa lutte pour la survie de l’entreprise, se voit dans l’obligation de remettre en cause certains acquis sociaux.

  • Smokin' Fish, RIFFE Jed, GRISWOLD-TERGIS Luke, MANN Cory, 2011

    Cory Mann est un jeune tlingit qui se bat pour faire tourner sa petite entreprise à Juneau, en Alaska. Comme chaque année, il passe l'été au camp de pêche traditionnel de sa famille pour y préparer du poisson dans le fumoir à saumon. L'histoire de sa vie et celle de son peuple se mêlent à la préparation de la nourriture traditionnelle, au (...)

  • Fire in the blood, Dylan Mohan Gray, 2012

    A partir de 1996, les pays riches de l’Ouest, à travers le gouvernement et les entreprises pharmaceutiques, ont bloqué l’accès aux médicaments pour les populations souffrant du Sida dans les pays en voie de développement. Ce documentaire donne la parole à ceux qui ont vécu cette situation, hommes politiques ou simples citoyens.

  • Downeast, David Redmond, Ashley Sabin, 2012

    Dans un petit port de Nouvelle-Angleterre, la dernière conserverie de sardines des États-Unis ferme. Un investisseur engage ses capitaux personnels pour faire de l’usine une entreprise de décorticage et mareyage de homards. La reprise permet aux anciennes employées de trouver un travail. Une plongée dans le monde du travail aux États-Unis qui permet de voir la toute puissance implacable des banques et de découvrir pourquoi des personnes âgées tiennent tant à conserver un travail.

  • Mur de l’Atlantique (Le), Jérôme Prieur, 2012

    Le Mur de l’Atlantique recèle un secret bien gardé. Cette muraille gigantesque n’a pas été bâtie directement par les Allemands, mais a fait vivre et même prospérer de nombreuses entreprises françaises…

  • Carbon nation : a climate change solutions movie, WEIGERT Karen, SIEBEN Craig, BYCK Peter, BYCK Peter, 2011

    Un avocat, un agriculteur, un ancien colonel, un journaliste, des directeurs d'entreprise d'utilité publique, des scientifiques nous livrent leur témoignage : lutter contre le changement climatique est bon pour l'économie, la sécurité énergétique nationale, la santé et l'environnement. C'est un film optimiste qui montre des solutions.

  • Big Boys Gone Bananas!*, Fredrik Gertten, 2011

    Jusqu’où peut aller une grande entreprise pour protéger son image de marque ? Le réalisateur suédois Fredrik Gertten en a récemment fait l’expérience. Son précédent film, Bananas!*, fait le récit du procès intenté par 12 travailleurs de plantations de bananes au Nicaragua contre le géant fruitier Dole Food Company.

  • Gueule de l’emploi (La), Didier Cros, 2011

    À la fois évaluation de compétences et entreprise de déstabilisation, l’entretien d’embauche est souvent une véritable épreuve. Mais que recherche-t-on au juste en voulant savoir si vous êtes dynamique et enthousiaste ? Votre faculté d’adaptation ou votre capacité de soumission

  • Resistencia en la linea negra, Collectif Zhigoneshi, 2011

    À travers un voyage révélateur, et partant d’une intimité rarement divulguée publiquement, une équipe de réalisateurs autochtones brandissent les caméras pour montrer au monde les actions que leurs autorités spirituelles – les Mamos – ont entreprises pour faire face aux graves menaces pesant sur leur territoire ancestral.

  • Pirate Fisherman in South Africa, Soren Christensen, 2011

    Hahn Goliath est pêcheur dans les eaux froides de la côte ouest d’Afrique du Sud. Les pêcheurs partent sur de petites barques à rames et pêchent les homards à la main. Mais ils ne peuvent plus le faire depuis que le gouvernement a introduit un nouveau système de quotas qui sont réservés en priorité à des entreprises de pêche industrielle. Plus de 9000 petits pêcheurs ont ainsi perdu leurs moyens d’existence et sont considérés comme des pirates s’ils continuent à pêcher. Goliath et d’autres ont décidé de se battre pour obtenir le droit de pêcher.

  • Cinq caméras brisées, Emad Burnat, Guy Davidi, 2011

    Il y a cinq ans, au milieu du village de Bil’in, en Palestine, Israël a élevé un " mur de séparation » qui exproprie les 1700 habitants de la moitié de leurs terres, pour « protéger » la colonie juive de Modi’in Illit. Les villageois de Bil’in s’engagent dès lors dans une lutte non-violente pour obtenir le droit de rester propriétaires de leurs terres, et de co-exister pacifiquement avec les Israéliens. Dès le début de ce conflit, et pendant cinq ans, Emad, paysan palestinien filme les actions entreprises par les habitants de Bil’in.

  • On est là !, Luc Decaster, 2011

    Clean Multiservices est une société de nettoyage ordinaire. Pour les clients tout semble propre effectivement, jusqu’au jour où des employés en ont assez d’être traités comme le papier avec lequel ils font briller les toilettes. Des papiers, eux, ils n’en n’ont pas. Ils décident d’occuper l’entreprise.

  • Water makes money, HERDOLOR Lorenz, LESLIE Franke, 2010

    Comment les multinationales transforment l'eau en argent. La privatisation, on l'apprécie le premier jour quand on examine le produit de la vente, mais elle perd bien vite toute influence sur la qualité. Véolia a augmenté le prix de l'eau tout en négligeant la qualité de l'entretien ce qui lui a permis de faire plus de profit. Une entreprise (...)

  • France Télécom, malade à en mourir, Bernard Nicolas, 2010

    Quand harcèlement, dépressions et suicides faisaient partie du quotidien du groupe France Télécom Orange. Une enquête auprès des salariés de l’entreprise sur la souffrance au travail poussée à son paroxysme.

  • 88, l’art de la grève (Les), Sophie Paviot, 2010

    Le combat d’ouvriers intérimaire sans papiers de l’entreprise Man BTP pour obtenir leur régularisation par le travail.

  • Merceron SCOP-SA, Romain Lardot, Gabrielle Gerll, 2010

    Licenciés suite à la cessation d’activités de leur entreprise, 28 ouvriers décident de racheter leur outil de travail pour reprendre à leur compte leur activité de carrosserie industrielle.

  • Entre nos mains, Mariana Otero, 2010

    Pour sauver leur emploi, des femmes décident de reprendre le pouvoir dans leur entreprise de lingerie en créant une coopérative. Au gré des épreuves et des rebondissements, elles découvrent avec bonheur et humour la force du collectif, de la solidarité et une nouvelle liberté.

  • Molex, des gens debout (Les), José Alcala, 2010

    En juillet 2008, les employés de l’usine Molex de Villemur-sur-Tarn sont récompensés par leur direction pour la qualité de leur travail. Le 23 octobre suivant, ces mêmes dirigeants informent les employés de la fermeture du site pour raison économique. Les Molex décident de se battre et portent plainte contre leur direction pour ne pas avoir informé le Comité d’entreprise de sa volonté de fermer l’usine.

  • Qui a peur des tziganes roumains ?, Evelyne RAGOT

    Entreprise courageuse mais délicate que de filmer ces gens du voyage, arrivés en France après la révolution roumaine de 1989, le plus souvent clandestinement. Pour ce tournage, dont les conditions s'avéraient d'emblée particulièrement difficiles, l'équipe du film a eu recours, comme à un passeur, à Leonardo Antoniadis, photographe argentin qui travaillait depuis trois ans pour la mission Médecins du Monde auprès des Tziganes. Le film décrit une situation complexe avec le souci de soulager les difficultés de cette communauté mais sans tomber pour autant dans l'angélisme. Il transforme durablement le regard du spectateur sur une communauté qui se dérobe moins sans doute pour préserver son identité culturelle que pour résister aux tracasseries administratives des autorités. C'est aussi un document permettant de réfléchir sur la complexité des rapports entre droit d'asile et législation sociale.(BPI)

  • Direction des richesses humaines, Carole Tresca, 2009

    « Bretagne Ateliers » est une entreprise en mécanique, sous-traitante dans l’industrie automobile. Depuis sa création, l’entreprise a connu une croissance continue et n’a jamais licencié, malgré la crise économique entraînant des délocalisations. Pourtant, parmi ses 700 salariés, 80% sont des handicapés. Chaque année, des dizaines d’entreprises européennes et japonaises viennent visiter « Bretagne Ateliers » pour s’inspirer de ses recettes gagnantes.

  • Affaire Coca-Cola (L’), Carmen Garcia, Germán Gutiérrez, 2009

    L’empire Coca-Cola nage en eaux troubles. L’entreprise serait impliquée dans l’enlèvement, la torture et le meurtre de syndicalistes qui luttaient pour l’amélioration des conditions de travail en Colombie. Le documentaire nous entraîne sur les pas d’avocats en droit du travail et de militants de la campagne « Stop Killer-Coke!", alors qu’ils mettent tout en œuvre pour obliger le géant américain de l’industrie des boissons à répondre de ses actes.

  • Question de confiance, François Maillart, 2009

    Chronique de la vie d’une usine pas comme les autres dont le chef d’entreprise, visionnaire, part du principe que « l’homme est bon ». Et ça fonctionne.

  • Rien de personnel, Mathias Gokalp, 2009

    Huis clos mettant en scène avec brio les rapports de force au sein de l’entreprise et les dérives du système capitaliste.

  • Grippe du laissez-faire (La), Arthur Rifflet, 2009

    Le village de La Gloria, dans l’état de Veracruz au Mexique et ses habitants qui se battent depuis 1994, et la mise en place de l’ALENA (Accord de libre-échange nord-américain), contre l’installation dans leur village de l’entreprise d’élevage industriel de porcs Granjas Carroll, filiale de la multinationale Smithfield.

  • CréaScop 3: comment créer une entreprise en scop

    DVD

  • Business en Absurdistan, Arto Halonen, 2008

    Evoque la façon dont de nombreuses entreprises multinationales se sont conciliées les grâces de l’ancien dictateur Saparmourad Niazov pour accéder au marché turkmène.

  • Avec un seul poumon, SEUTIN Michèle, 2008

    Un voyage en Cisjordanie et à Jérusalem. Réalisé dans le cadre de l’opération 11.11.11. sur le thème "Un travail décent", ce film nous fait découvrir, au fil des interviews de travailleurs, de chefs d’entreprises, de militants d’ONG palestiniens, une économie tant agricole qu’industrielle complètement ravagée par les dispositifs (...)

  • Pistés par nos gènes, Philippe Borrel, 2007

    Des entreprises qui veulent pister les employés grâce à leur gènes,on tente de dresser le portrait-robot d’un individu à partir d’un simple échantillon de sang ou de salive. La génétique serait-elle l’ultime outil de surveillance ?

  • On n’est pas des machines, RICHARDEAU Nelly, AVERTY Sophie, 2008

    Comment changer le travail pour qu’il ne soit plus un lieu de souffrances mentales et/ou physiques ? Comment débattre collectivement au sein de l’entreprise de ce que chaque salarié vit, isolé comme un drame personnel ? Comment penser le travail pour mieux le transformer ? Comment concilier deux logiques, l’une centrée sur la prise en compte du fonctionnement humain au travail, l’autre sur la productivité ?

  • Sur les traces de Boimondau, Michel Chaudy, 2008

    Sur les traces de BOIMONDAU, la communauté de travail autogérée fondée à Valence par Marcel Barbu… Un voyage à travers la mémoire des anciens compagnons de cette entreprise horlogère pas comme les autres qui voulait faire du travail un outil d’émancipation collectif…

  • Dernier maquis (Le), Rabah Ameur-Zaïmeche, 2008

    Au fond d’une zone industrielle à l’agonie, Mao, un patron musulman, possède une entreprise de réparation de palettes et un garage de poids-lourds. Il décide d’ouvrir une mosquée et désigne sans aucune concertation l’imam…

  • Avec un seul poumon, Michèle Seutin, 2008

    Ce film nous fait découvrir, au fil des interviews de travailleurs, de chefs d’entreprises, de militants d’ONG palestiniens, une économie tant agricole qu’industrielle complètement ravagée par les dispositifs de l’occupation en Palestine.

  • Partisans du rail, Suzanne Chupin, 2008

    « Partisans du rail » raconte la lutte clandestine menée par des cheminots limousins au sein de leur entreprise pendant la période de l’occupation allemande.

  • Fagor et les Brandt (Les), Anne Argouse, Hugues Peyret, 2007

    En 2005, l’entreprise espagnole Fagor rachète Brandt et devient un des leaders du secteur de l’électroménager européen. Les salariés français sont inquiets et redoutent les licenciements. Mais Fagor n’est pas une entreprise comme les autres, c’est une coopérative. Que va-il se passer ?

  • LBO : les insoumis, Olivier Minh, 2007

    Près de 2000 entreprises et un million de salariés sont concernés en France : le phénomène des LBO, c’est-à-dire le rachat à crédit d’entreprises en bonne santé économique, s’accélère. Face à l’immense puissance de la finance internationale, le combat des salariés victimes de LBO semble perdu d’avance. Pourtant certains d’entre eux résistent de fort belle manière…

  • Beit Al Hadad - La maison Al Hadad, Sybille Spinola, 2007

    La politique de démolition des maisons entreprise par l’état israélien et un groupe de volontaires multinationaux et israéliens pour la reconstruction de la maison d’une famille palestinienne

  • On n’en fera pas l’économie, Eric Smeesters, 2007

    Qu’est-ce qui garantit que des entreprises de l’économie sociale et solidaire restent au service des gens et de l’environnement et pas seulement de la rétribution du capital ?

  • Nettoyeurs (Les), Jean-Michel Papazian, 2007

    Didier Bonnet dirige une petite entreprise de nettoyage qui s’attaque à la crise qui touche certains quartiers dits sensibles à Marseille. Avec deux habitants des lieux, il va commencer le nettoyage, l’entretien puis la réhabilitation des parties communes.

  • Commerce équitable : le café dans tous ses états, PICARD Christophe, 2006

    L'entreprise Lobodis est le premier torréfacteur-importateur français engagé sur le commerce équitable et agréé par Max Havelaar dès 1993. Elle présente ici ses relations avec les coopératives avec lesquelles elle travaille dans la durée, en Bolivie, au Pérou, au Rwanda et en Ethiopie. Les résultats sur l'amélioration du niveau de vie (...)

  • Instantanés cafés : Bolivie, Ethiopie, Pérou, Rwanda, PICARD Christophe, 2006

    Premier torréfacteur et importateur français agréé Max Havelaar dès 1993, l'entreprise bretonne Lobodis s'engage à payer aux producteurs un prix d'achat juste et contribue à plus d'équité dans les échanges commerciaux. Elle emploie une personne pour faire le lien avec les coopératives de producteurs. Par ces quatre petits films tournés (...)

  • Part du chat (La), Jérémy Hamers, 2006

    Carmo do Rio Verde, au Brésil, est un village qui vit de l’exploitation de la canne à sucre. Une entreprise y gère toute la fabrication d’alcool, possède ou loue tous les champs, et mobilise 2000 ouvriers, dont 1200 saisonniers recrutés par « El gato », « le Chat »

  • Rideau de sucre (Le), Camila Guzmán Urzúa, 2006

    Filmer l’école à Cuba peut se concevoir comme une entreprise de dénonciation des mensonges de la propagande communiste et de l’embrigadement de la jeunesse. La démarche de Camila Guzmán Urzúa est plus intime, plus déchirée aussi.

  • Voyage en sol majeur, Georgi Lazarevski, 2006

    Depuis quarante ans, Aimé projette un grand voyage au Maroc. Aimé a 93 ans. Sa vie sage s’est organisée autour de son métier de violoniste dans un grand orchestre, sans grand éclat et sans grandes entreprises. Quand son petit-fils l’emmène enfin au Maroc, Aimé prépare sa valise avec un soin maniaque.

  • Coopérative de Mondragon : une idée d’avenir ? (La), Wiltrud Kremer, 2005

    Portrait de la plus grande entreprise du pays basque, qui a su concilier équité sociale et profits.

  • Milliardaire rouge (Le), Sophie Lepault, 2005

    Le film est un voyage à l’intérieur d’une des plus grosses multinationales chinoises. Une multinationale qui est en train de racheter des entreprises telle que Schneider, Panasonic. Une plongée qui permet de comprendre la vitalité économique du pays mais aussi ses paradoxes. Car le patron de cette entreprise est communiste.

  • Sauf le respect que je vous dois, Fabienne Godet, 2005

    Sauf le respect que je vous dois nous fait rentrer dans une entreprise dont le directeur exige toujours plus. Le patron use et abuse de son droit du plus fort : c’est l’obéissance ou la porte.

  • Consultants, la règle du jeu, Laurent Salters, 2003

    De nombreuses entreprises font appel à des firmes de conseil en stratégie : gros plan sur des analystes pas comme les autres qui ne semblent avoir aucun état d’âme.

  • Nadie se fue, Collectif, 2004

    En Argentine, suite à l’insurrection de 2001, ont émergé des luttes sociales innovantes, des réalisations alternatives, notamment des expériences d’autogestion et d’organisations horizontales. Beaucoup de travailleurs ont récupéré les entreprises qui les avaient précédemment licenciés, pour en reprendre la production, sous contrôle ouvrier ou sous forme de coopératives améliorées.

  • Passeurs (Les), Laëtitia Moreau, 2004

    Depuis dix ans, près de quatre mille immigrés clandestins, pour la plupart marocains, sont morts en tentant la traversée du détroit de Gibraltar. Touchés par ces effroyables destins, deux frères, Martin et Angel Zamora, ont mis leur entreprise au service des défunts. Responsables d’une entreprise de pompes funèbres, prés d’Algeciras, ils identifient les corps, préviennent les familles, s’occupent des formalités et rapatrient les dépouilles de ces hommes et ces femmes jusque dans les villages les plus reculés du Maroc.

  • Réquisitions de Marseille (mesure provisoire), Luc Joulé, Sébastien Jousse, 2004

    Sous l’impulsion du programme du Conseil National de la Résistance, Raymond Aubrac et les ouvriers marseillais instaurent à la libération une forme de « gestion participative » de 15 000 salariés à leurs entreprises.

  • Grissinopoli, Dario Doria, 2004

    Un an après la crise du 20 décembre 2001, l’Argentine compte une centaine d’entreprises occupées par dix mille employés. Grissinopoli, fabrique de gressins de Buenos-Aires, en fait partie

  • Violence des échanges en milieu tempéré, Jean-Marc Moutout, 2004

    Philippe, jeune diplômé, vient d’intégrer le prestigieux cabinet de consultants McGregor, dont les bureaux sont situés à La Défense. La première mission qui lui est confiée est de faire l’audit de Janson, une entreprise de province spécialisée dans la métallurgie. En améliorant la rentabilité de l’usine, son rapport doit permettre le rachat de l’établissement par un grand groupe international.

  • AGAME La Réunion, 2017

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • EUROFENCE SCOP - Reportage réalisé par deux étudiants de l’Institut du Journalisme - Paris Dauphine, 2017

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Diomcoop, cooperativa de venda, serveis i dignitat, 2017

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • 1336 jours des hauts débats mais debout (Bande annonce), 2017

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • L’aventure Chênelet : l’insertion à tout prix / France - Pas-de-Calais, 2017

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • La Belle Aude : trois ans après sa création, la coopérative est rentable, 2017

    Francetvinfo

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • SCOP CORETEC, 2017

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • SCOP Blanchon SN, 2017

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • SCOP Solaco TP, 2017

    Les Scop

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Transfer a business to its employees: an accountant testimony (Transmettre à ses salariés un expert-comptable témoigne), 2017

    Les Scop

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Les Cuistots migrateurs font cuisiner les réfugiés, 2017

    Article de La Croix, 31/01/2017

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Tendance, Pierre Cook, 2003

    Témoignages d’associés salariés dans des Scop différentes et analyse d’observateurs qualifiés (journalistes, économiste…) sur le positionnement des Scop dans le monde de l’entreprise

  • Dans la peau d’un patron, Stephan Moszkowicz, 2003

    Pendant huit mois, Stéphan Moszkowicz a suivi le patron de la filiale française d’un grand groupe anglo-saxon et celui d’une PME. Que font-ils ? Quelles sont leurs préoccupations ? Comment prennent-ils leurs décisions ? Une comédie humaine au cœur de l’entreprise.

  • Plafond de verre (Le), Yamina Benguigui, 2003

    C’est le tout premier documentaire sur la discrimination raciale à l’embauche. Ces témoignages, habilement mis en perspective par les propos de sociologues et de représentants du monde associatif et de l’entreprise, stigmatisent l’intégration républicaine.

  • Moulinex, la mécanique du pire, Gilles Balbastre, 2003

    Le 7 septembre 2001, la société Moulinex dépose son bilan, une catastrophe pour des milliers de salariés qui perdent ainsi leur emploi. Comment le n° 1 de l’électroménager français en est-il arrivé là ? C’est ce que tente d’expliquer ce documentaire en retraçant l’histoire de l’entreprise.

  • 300 jours de colère, Maurice Failevic, Marcel Trillat, 2002

    En juin 2001, les 123 salariés d’une petite entreprise lilloise débutaient une lutte pour obtenir un véritable plan social. Marcel Trillat a suivi pendant neuf mois cette petite foule sentimentale et révoltée qui refusait de capituler…

  • Sauf la lutte, Catherine Tréfousse, 2002

    Portrait de quelques femmes qui se sont battues pour la survie de l’entreprise Moulinex entre fin 1999 et février 2002.

  • Ouvrier, c’est pas la classe, Patrick Jan, 2002

    Ce film décrit les mutations du monde ouvrier observées depuis Sochaux- Montbéliard, où Peugeot et ses entreprises de sous-traitance sont en situation de mono employeurs. La logique individualiste et de concurrence prime désormais chez les jeunes ouvriers et prend la place des réflexes de solidarité.

  • Bénéfice humain, Anne Kunvari, 2002

    Une imprimerie contribue à la réinsertion de personnes en difficulté tout en fonctionnant avec les même contraintes qu’une entreprise ordinaire.

  • Emploi du temps (L’), Laurent Cantet, 2001

    Vincent, consultant en entreprise, vient d’être licencié. Il décide de le cacher à son entourage, et de s’inventer un nouvel emploi à l’ONU, à Genève.

  • Epreuve de la solidarité (L’), Jean-Luc Cohen, 2001

    Pour ces ouvriers d’une entreprise de travaux publics de l’Aube, les 35h c’est surtout une carte de crédit accordée au patron. Quel bénéfice pour les ouvriers ?

  • Marché capif, Bernard Cauvin, Anne Vuagnoux, 2001

    Un documentaire qui traite du travail en détention car en prison comme à l’extérieur, le travail reste l’unique source de revenus pour les détenus et une aubaine pour les nombreuses entreprises qui en profitent. Grâce à une véritable enquête journalistique, Bernard Cauvin et Anne Vuagnoux ont appréhendé les relations, pas toujours claires, entre l’administration pénitentiaire, les entreprises et les détenus.

  • Naissance d’un lieu de travail, Christian Lallier, 2001

    Pendant un an et demi, de juin 1997 à janvier 1999, j’ai suivi la construction d’un bâtiment d’entreprise à travers les différentes situations de négociation et de coopération entre les architectes, les salariés de l’entreprise et la coordination des travaux.

  • Ch’Toyota, Frédéric Tonolli, Éric Pierrot, 2001

    Janvier 2001 : Toyota inaugure une nouvelle usine à Valenciennes. Qui sont les cadres et les ouvriers embauchés ? Quels sont les critères retenus par Toyota lors des recrutements ? Une enquête à l’intérieur de la culture d’entreprise made in Japan.

  • Chaîne du silence (La), Agnès Lejeune, Éric Monami, 2000

    Suite à un suicide au sein d’une entreprise de production automobile, enquête pour essayer de comprendre le silence et le déni qui suivent un tel geste.

  • Bâtiment Johnson (Le), Frédéric Compain, 2000

    En 1937-1938, dans le Wisconsin, l’architecte Frank Lloyd Wright entreprend la construction des bâtiments administratifs de l’entreprise Johnson. Frédéric Compain retrace l’histoire de cette commande hors norme.

  • Usine, un jour de plus, un jour de moins, Eric Pittard, 1998

    Cette entreprise d’Ancenis, la fonderie Bouhyer, près de Nantes, possède une originalité : en 1994, elle fut l’une des toutes premières, en France, à diminuer la durée hebdomadaire du temps de travail sans perte de salaire. L’usine tourne 6 jours. Les ouvriers travaillent 32 heures, en moyenne, sur une semaine de 4 jours.

  • Annonay-Qingdao : chronique d’une mondialisation, Jean-Paul Pénard, Bernard Ganne, 1999

    En 1997, en effet, l’entreprise Canson ouvre un atelier de transformation de papier à Qingdao en Chine. Quatre cadres et techniciens sont envoyés là-bas.

  • Tant que chanteront les constructeurs de navires, Jan Vromman, 1999

    Un film sous forme de triptyque, dans lequel Jan Vromman raconte la genèse de l’échec d’une lutte ouvrière qui aboutit à la fermeture du chantier naval de Boelwerf, Tamise, en 1997. Le documentariste bruxellois remonte la ligne du temps jusqu’à la création de l’entreprise en 1829.

  • Remise en question (La), Patrick Séraudie, 1999

    Dominique, Muriel et Jean-Luc ont en commun un même désir : créer leur entreprise artisanale. En compagnie d’une quinzaine d’autres candidats, ils participent à une formation de créateurs d’entreprise dispensée par la chambre de métiers de la Haute-Vienne.

  • Sortis d’usine, Hervé Le Roux, 1999

    Robert a travaillé pendant 17 ans à l’usine Renault de Saint-Ouen. André, Jan et Stan ont travaillé plus de 20 ans à l’usine Renault de Vilvorde. À six ans d’intervalle, ils ont vécu la même histoire, dans la même entreprise : les restructurations et les licenciements massifs.

  • Miroir d’une nation, l’Ecole Nationale d’Administration, Gérald Caillat, 1999

    Une plongée dans la grande école française où sont formés les dirigeants politiques, de l’industrie et de la haute administration. Ecole d’application, l’ENA forme ses élèves à l’apprentissage du pouvoir là où il s’exerce : ambassades, préfectures, grandes entreprises.

  • Saga des Massey (La), Jérôme De Missolz, 1997

    À travers leur trajet, les anciens employés de l’entreprise Massey Fergusson de Beauvais, qui a fermé ses portes en 1984, éclairent les bouleversements qui ont changé le travail en France et en Europe.

  • Charbons ardents, Jean-Michel Carré, 1998

    Ce film relate l’aventure extraordinaire des mineurs gallois de la Tower Colliery, qui, en 1994, à la veille d’être brisés par la fermeture de leur mine, décident de racheter leur entreprise.

  • Appartenances, Bernard Ganne, Jean-Paul Pénard, 1996

    Les voies et les passages entre la forme d’entreprise familiale des années 50-60 et l’entreprise flexible des années 80.

  • Images de luttes des Vestil, Max Coste, 1996

    Le soir tombé le directeur de l’entreprise en grève vient parlementer avec les ouvriers et les représentants.

  • Les Français, Guy GIRARD

    L'entreprise est ambitieuse : filmer un sentiment. Un sentiment à la fois profond et qui porte à controverse, le sentiment d'être français. Où en est l'identité française ? Comment, par quel processus, même si l'on n'en est pas originaire, se sent-on ancré ou pas dans la continuité historique de la France ? Qu'est-ce qui a changé depuis une vingtaine d'années ? C'est porté par ce questionnement que Guy Girard a fait son "Tour de France". Il a sillonné le pays à la recherche de ce qui constitue l'identité française aujourd'hui. Il a filmé les Français dans leur diversité, dans leur vie, en couple ou en groupe, en famille comme au travail. Son parti pris esthétique et son intuition cinématographique l'ont amené à des rencontres singulières, à travers lesquelles il a tenté de décrypter le sentiment d'appartenance, le sentiment de la citoyenneté française, pour composer un film en forme de portrait mosaïque de "l'être français". Le film documentaire

  • Paroles ouvrières, paroles de Wonder, Richard Copans, 1996

    Inspiré par « La Reprise du travail aux usines Wonder » et par « Reprise » d’Hervé Leroux, Richard Coppans a monté pour la télévision un film plus court, proposant une approche chronologique de la vie de l’entreprise, de 1917 à 1985.

  • Convoi (Le), Patrice Chagnard, 1995

    L’odyssée de trois hommes qui acheminent de la nourriture vers l’Arménie pour l’association humanitaire « Équilibre ». Seuls au volant de leurs 38 tonnes, Amine, 30 ans, le chef du convoi, Papy, 62 ans, ancien chef d’entreprise, mis prématurément à la retraite, et Jérôme, 20 ans, à peine sorti d’une adolescence tumultueuse, doivent affronter les multiples difficultés que leur posent les troubles politiques, les rigueurs du climat et le mauvais état des routes.

  • Grève de 1995 (La), Max Coste, 1995

    Mr Deschamp, député et rapporteur de la commission Juppé est venu rencontrer les ouvriers de l’entreprise EIMM en gtève…

  • Coûte que coûte, Claire Simon, Frédéric Chéret, 1995

    Produire coûte que coûte ! Le film raconte l’histoire d’une petite entreprise, toute jeune, où l’on fabrique des plats cuisinés pour les grandes surfaces. Le patron et les employés mènent la guerre économique avec les moyens du bord.

  • Rumeurs d’ateliers, Jean-Paul Pénard, 1992

    Depuis 5 ans, l’entreprise Canson développe de nouvelles formes d’organisation du travail. Plus de contremaître, les opérateurs travaillent au sein d’Équipes à Responsabilité Élargie, les ERE. Que se passe-t-il alors ? Pendant 15 mois, un sociologue et un documentariste filment cette expérience.

  • Ramona, quand les compteurs s’arrêtent…, Véronique Sanson, Rosy Chumillas, 1993

    C’est le récit intimiste d’un drame banal de notre époque : l’éclatement et la désintégration d’une grande entreprise de la région parisienne. Ce drame, inscrit dans la mutation silencieuse qui bouleverse depuis quinze ans le paysage industriel français, est vécu de l’intérieur par deux anciennes ouvrières spécialisées de la Compagnie des compteurs de Montrouge, aujourd’hui démantelée. Ce sont-elles, les réalisatrices du film.

  • Romuald et Juliette, Coline Serreau, 1989

    Après les papas-poules voici « le Prince et la Bergère » version 1989. Lui est PDG d’une entreprise de produits laitiers, elle est femme de ménage de la même entreprise et mère de nombreux enfants. Un jour ils se rencontrent, s’aiment et continuent de faire beaucoup d’enfants.

  • Da el paso y toma el relevo: recupera tu empleo creando una cooperativa de trabajo, 2016

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Circuit court et autogestion : dans les coulisses d’une épicerie solidaire à Saint-Denis, 2016

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Les retoqués !, 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • PAIN ET PARTAGE - Une boulangerie coopérative pour défendre la santé et le bio pour tous (69), 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Insertion avec Régie Plus : Créer un lien social autrement, 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Belgique - quand l’économie sociale et solidaire rencontre le développement international…, 2016

    Susy Project

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Belgium - When social and solidarity economy meets international development…, 2016

    Susy Project

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Benjamin Borel, Bou’Sol - Le réseau des boulangeries solidaires, 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • À Paris, descendez au Zazie Hôtel pour du tourisme solidaire, 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Documental sobre la Imprenta Chilavert. Empresas recuperadas, 2016

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Fenix vs big pharma - Davide contro Golia, 2016

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Collserola, un espacio clave para formentar la economía social y solidaria, 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Gerardo Pisarello: « El cooperativisme contribueix a la integració sociolaboral. », 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • La Ressourcerie Créative, Acteur du Paris durable, 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Achats socialement responsables (3 à 5) : Eco-systèmes & Juratri, 2016

    AVISE

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Achats socialement responsables (2/5) : Strasbourg & Scoprobat, 2016

    AVISE

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Achats socialement responsables (1/5) : Simplon.co & Baluchon, 2016

    AVISE

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Qu’est-ce qu’un Geiq ? Groupement d’Employeurs pour l’nsertion et la Qualification, 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Cominardi e Ciprini: Aziende recuperate, il caso Mancoop, 2016

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • CLIP IT : un modèle économique circulaire, solidaire & social, 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Vio.Me, Salónica Un ejemplo de economía solidaria y cooperativa, 2016

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Job Switch Day | Delhaize - Atelier Groot Eiland, 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • La Bergerie de Berdine, 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Envie Autonomie, 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Entrevista: Andres Ruggieri - Fabricas Recuperadas, 2016

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • VIOME, a Cooperative and Solidarity economy example, Thessaloniki Greece (in Greek), 2016

    Fair Trade Hellas

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Terrabona: integrating diversity- Valencia (Spain), 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Terrabona: integrando la diversidad – Valencia (España), 2016

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Le bio accessible à tous, CAPA ENTREPRISES, INSTITUT DE FORMATION DE L'ENVIRONNEMENT (IFORE), 2012

    Dans le Nord-Pas-de-Calais, une coopérative de producteurs commercialise des fruits et légumes bio par un système d’abonnement à un panier. Ces "biocabas" sont distribués dans une centaine de points relais de la métropole lilloise par des salariés en insertion. Les destinataires sont des personnes ou ménages à faibles revenus dont l’ac (...)

  • Du beurre dans les tartines, Manu Bonmariage, 1980

    Chronique d’un conflit dans une petite entreprise de mécanique de Wallonie : les ouvriers, le patron et ses fils, les employés de bureau.

  • Voix de son maître (La), Gérard Mordillat, Nicolas Philibert, 1978

    Douze patrons de grandes entreprises parlent face à la caméra du pouvoir, de la hiérarchie, des syndicats, des grèves, de l’autogestion… Leurs voix se mêlent, se dispersent, se démultiplient dans la ville, les usines… Sous le discours patronal apparaît progressivement l’image d’un monde futur…

  • Face à la crise des patrons parlent, Robert Bober, 1974

    Interviews des dirigeants de quatre grandes entreprises françaises des années 70 (Poclain, Lainières de Roubaix, Sommer-Allibert, St Gobain-Pont-à-Mousson).

  • Riz du Bénin, riz de demain, ENTREPRISES, TERRITOIRES ET DEVELOPPEMENT (ETD), CENTRE INTERNATIONAL DE DEVELOPPEMENT ET DE RECHERCHE (CIDR), VIGNÉ Félix, 2011

    Au Bénin, la filière riz ne répond pas encore à la consommation intérieure. Le Conseil de Concertation des Riziculteurs du Bénin (CCR-B) appuie les producteurs (semences, engrais, formation, gestion, stockage) et les met en lien avec les transformateurs (décorticage, conditionnement). Enfin, il fait la promotion du riz local sur le marché i (...)

  • Meat, Frederick Wiseman, 1976

    Le processus de transformation de la viande, depuis le boeuf dans la prairie jusqu’au hamburger, est filmé dans une gigantesque entreprise industrielle d’élevage et de boucherie du Colorado, qui possède des ranchs, des usines d’engraissement, des abattoirs. La production y est largement automatisée, et le film illustre également les problèmes de transport, de logistique, de création d’outillage et de management.

  • Puisqu'on vous dit que c'est possible, SCOPECOLOR, MARKER Chris, 1973

    En 1973, après l’échec des négociations salariales avec la direction des usines des montres Lip, les ouvriers se mettent en grève. Ils séquestrent la direction et en appellent au gouvernement. Au bout de quelques jours ils décident de s’approprier l’entreprise et reprennent le travail en autogestion. Dès les débuts de l'occupation, la (...)

  • Puisqu’on vous dit que c’est possible, Chris Marker, 1973

    En 1973, après l’échec des négociations salariales avec la direction des usines des montres Lip, les ouvriers se mettent en grève. Au bout de quelques jours, ils décident de s’approprier l’entreprise et reprennent le travail en autogestion.

  • Sochaux 11 juin 68, Groupe Medvekine de Sochaux, 1970

    En juin 1968, après vingt-deux jours de grève, la police investit les usines Peugeot de Sochaux. Une sanglante répression s’ensuit qui fait deux morts et cent cinquante blessés. Pour commémorer l’anniversaire du massacre, des témoins, réunis au Centre culturel du comité d’entreprise de Clermoulin, se souviennent.

  • Classe de lutte, Groupe Medvedkine de Besançon, 1969

    Réponse des ouvriers de la Rhodiaceta de Besançon au film « A bientôt, j’espère ». Il suit la création d’une section syndicale CGT dans une usine d’horlogerie par une ouvrière dont c’est le premier travail militant en 1968. On y découvre comment Suzanne réussit à mobiliser les autres femmes de l’entreprise, malgré la méfiance des dirigeants syndicaux et les intimidations du patronat.

  • Bio et local en restauration collective c'est possible, CAPA ENTREPRISES, INSTITUT DE FORMATION DE L'ENVIRONNEMENT (IFORE), 2011

    Le Grenelle de l'environnement prévoit d'atteindre 20 % de bio en restauration collective en 2012. Les modifications du code des marchés publics permet d'inclure des critères de développement durable.

  • Une femme égale un homme ?, Jacques Krier, 1968

    Ce document nous présente les inégalités qui existent au sein de l’entreprise entre hommes et femmes, au travers des témoignages de salariés en alternance avec des images de leur vie quotidienne et à l’usine, et d’images de mouvements sociaux ces dernières années.

  • Vieille dame indigne (La), René Allio, 1964

    À Marseille, une vieille femme, Madame Bertini, se retrouve seule à la mort de son mari. Tous ses enfants sont mariés et dispersés dans la région à part Albert et Gaston qui sont restés à Marseille. Par intérêt pour l’héritage, les deux fils cherchent à accaparer leur mère. Mais elle décline leurs invitations et, avec le peu d’argent reçu des ventes de l’entreprise familiale en faillite et de tous les biens qui avaient constitué son quotidien jusqu’alors, elle s’achète une voiture et part à l’aventure en compagnie d’une serveuse de bar

  • Mystère de l’atelier 15 (Le ), Alain Resnais, André Heinrich, 1957

    Le rôle du médecin du travail dans une grande entreprise.

  • Toguo Cissé, Gilles COUDERT

    "En mai et juin 2010, l'artiste camerounais Barthélemy Toguo et le Sénégalais Soly Cissé sont réunis sur le continent africain pour une exposition à la Galerie de l'Institut français Le Manège à Dakar coproduite avec le Centre Culturel Français de Yaoundé. Cette expérience unique s'illustre dans le off de la 10e édition de la biennale de Dakar, Dak'art 2010. Au-delà d'une simple confrontation, il s'agit bien la de relever de multiples défis : susciter la rencontre physique de deux artistes du continent qui ne s'étaient croisés auparavant que dans des biennales occidentales, produire des ½uvres avec des artisans et des entreprises locales, penser une scénographie pour faire réellement dialoguer les ½uvres, et enfin tisser une aventure humaine forte. C'est cette aventure que ce livre-dvd tente de retranscrire. En suivant le processus de montage de l'exposition, le film de Gilles Coudert donne la parole à l'ensemble des acteurs de ce projet, les artistes bien sûr, la galeriste, le directeur de l'institut mais aussi les professeurs et les étudiants de l'École d'Art de Dakar qui ont collaboré à ce projet."

  • Perú: Pese a escasez, comedores populares brindan alimentos a los más pobres, 2015

    RT

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • WWoW - WonderWomen of the World, 2015

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Vidéo Valorise, 2015

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • #MonIdéeFab - #OpenEmploi par La Fabrique, 2015

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Projet Chantiers-Passerelles, 2015

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Alternative Economies: Cooperativism [Synapse 1] OMONOIA - Sharryn Kasmir_- Dario Azzellini - Theodoros Karyotis - Maurizio Atzeni, 2015

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Upcycle, un projet d’économie circulaire en Ile-de-France, 2015

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • UPCYCLE, a circular economy project, Ile de France, France, 2015

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Decí Mu en la UST: recuperando el territorio, 2015

    Programa de Decí Mu 11/12/2015

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • #MonIdéeFab - Céline Julliat présente Les Repêchés Mignons au FabTour de Toulouse, 2015

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Cooperativa SOHO (Argentina), 2015

    6ta Academia sobre ESS (Puebla, México), 23-27 Nov 2015)

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Prisma. Los neumaticos vuelven a rodar. Cooperativa Tradoc (México), 2015

    6ta Academia sobre ESS (Puebla, México), 23-27 Nov 2015)

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Grands Prix de la finance solidaire 2015 - Prix « Coup de Coeur du Public » : Baluchon, 2015

    Mot-clé : entreprises sociales

  • 6ta Academia ESS (México) - Visita a experiencias solidarias de Ibero Puebla, 2015

    6ta Academia sobre ESS (Puebla, México), 23-27 Nov 2015)

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Economie Sociale et Solidaire (ESS) … mais de quoi parle-t-on ?, 2015

    Edition 19/20 Rhône-Alpes du 7/11/15

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Transport Challenger : PRIX DE L’INNOVATION SOCIALE 2015, 2015

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Occupy, Resist, Produce: VIO.ME / ΚΑΤΑΛΗΨΗ-ΑΝΤΙΣΤΑΣΗ-ΠΑΡΑΓΩΓΗ: ΒΙΟΜΕ, 2015

    A film by Dario Azzellini and Oliver Ressler

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Economia Solidária, 2015

    Solikon 2015

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Interview mit Paul Singer über Solidarische Ökonomie, 2015

    Solikon 2015

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Economia Solidária é alternativa para geração de emprego e renda, 2015

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Occupy, Resist, Produce – Officine Zero, 2015

    Un filme di Dario Azzellini e Oliver Ressler

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Occupy, Resist, Produce – Officine Zero, 2015

    A film by Dario Azzellini and Oliver Ressler

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Eqosphère lutte contre le gaspillage alimentaire, 2015

    par Ministère de l’Économie et des Finances (France)

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Certex - Dons de vêtements et friperie, 2015

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Retos y desafíos del movimiento de la Economía Solidaria (Daniel Tygel), 2015

    IDEARIA - 12º Encuentro de Economía Alternativa y Solidaria, Córdoba, del 30 de abril al 3 de mayo 2015

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Yes We Camp, 2015

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Carton Plein 75 - L’adresse eco-responsable pour déménager autrement, 2015

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Paul Singer. Charla magistral en el Congreso Internacional de Cooperativas y de Economia Social Solidaria, Chile, 2015, 2015

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Creative Handicrafts (en Espanol), 2015

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • InCoop: le cooperative sociali di tipo B e la Mastropietro, 2015

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • La Glanerie : Une Ressourcerie pour Toulouse Métropole, 2015

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Le R.E.P.A.S. de Mathilde, 2015

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • CIC Cooperativa Integral Catalana, 2015

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Tanger, le rêve des brûleurs, Leïla KILANI

    Ville-fenêtre du détroit de Gibraltar, Tanger a une identité ouverte. La frontière, à Tanger, est une présence, on la voit, elle apparaît par rebond, on la sent partout : c'est l'eau. En face, il y a une ligne continue : l'Espagne, la dernière avancée naturelle de l'Europe. Nul besoin de temps clair pour voir les côtes espagnoles. L'Europe est là, proche, palpable, évidente, à portée d'yeux, elle nargue de nouveaux aventuriers à la recherche d'une vie moins difficile. En mai 1991, l'Espagne, à l'unisson des pays membres du groupe de Schengen, décide de soumettre les ressortissants maghrébins au régime de visas. Depuis, les candidats au départ clandestin, Marocains, Maliens, Sénégalais, Mauritaniens, et autres Africains, affluent massivement et sans discontinuité à Tanger. On les appelle en dialecte marocain les herraguas, les " brûleurs ", et le brûleur est celui qui est prêt à tout accepter pour partir, celui qui est prêt à brûler ses papiers, son identité, pour faire de ce départ une entreprise irréversible. Partir est plus qu'une fantaisie, c'est une véritable obsession. en face, c'est la porte de l'Europe-Eldorado. Tanger est un n½ud, un lieu et un moment où les destins individuels et l'histoire collective se rencontrent. Au-delà de la description globale d'un mouvement de masse, ce film suit l'aventure de quelques brûleurs. Il tente de rendre visible leur "territoire", réel ou non, physique ou intérieur. D'une saison l'autre, on suit l'aventure de Rhimo, Denis et Azîz, leur vie ou plutôt leur survie, les différents états de la relation changeante, conflictuelle, obscure, désespérée, mais aussi ludique et désinvolte, qu'ils entretiennent avec le défi qu'ils se sont lancé : brûler, coûte que coûte... (Vivement Lundi !)

  • Renault, L'automobile de France, Gérard VERBIZIER, Marcel TEULADE

    "À l'approche du centenaire de Renault, ce film propose de montrer l'importance du chemin parcouru de 1898 à aujourd'hui, l'ampleur des bouleversements dans la conception, la fabrication et l'utilisation de l'automobile depuis la Type A jusqu'à la Mégane, depuis l'arrière-cour d'un garage jusqu'au technocentre de Guyancourt. Mais il propose également de montrer la continuité de Renault, la permanence d'un certain nombre d'idées force, d'une culture d'entreprise et d'une image, qui ont fait de Renault l'un des plus importants groupes industriels français. Pour saisir cette histoire dans toute sa complexité, le film suivra simultanément plusieurs fils conducteurs : la technique automobile, la production industrielle et l'environnement économique, la dimension humaine et sociale du produit automobile."BPI

  • Récits de l'ïle Seguin, Mounir DRIDI

    Des ouvriers des années 30, rivés à la chaîne sous la férule de patrons de droit divin, aux ouvriers désoeuvrés, errant dans l'usine déserte lors de la fermeture du site en 1992, chronique en deux parties de ce qui fut le phare et le symbole de la lutte ouvrière : la "forteresse" Renault sur l'île Seguin à Boulogne-Billancourt. "Les gars de chez Renault, ils aimaient leur usine, ils avaient un losange à la place du coeur" dit ce retraité tranquille, face à la caméra. Renault n'avait pourtant rien d'une sinécure. A la création de l'usine en 1930, les ouvriers, harcelés sept jours sur sept, vivent l'enfer dans l'île Seguin, rebaptisée "l'île du diable" ou "l'île-bagne". Première grève en 1936 : 25 000 ouvriers déterminés obtiennent 15 jours de congés payés ; les délégués syndicaux seront licenciés deux ans plus tard. Sous contrôle allemand pendant la guerre, l'usine est nationalisée en 1944, après l'arrestation de Louis Renault comme collaborateur. Sous la houlette du PC, de la CGT et du "Retroussons nos manches", c'est le début d'un comité d'entreprise exemplaire et de luttes intersyndicales pour la suprématie dans l'usine. (Doucha Belgrave, CNC-Images de la culture)

  • On est là !, Decaster Luc

    Clean multi services est une société de nettoyage ordinaire. Pour les clients tout semble propre effectivement. Jusqu’au jour où des employés en ont assez d’être traités comme le papier avec lequel ils font briller les toilettes. Des papiers, eux, ils n’en n’ont pas. Ils décident d’occuper l’entreprise. Ces 24 travailleurs maliens et mauritaniens sont vite rejoints par trois employées françaises. Dans le quotidien de la lutte des liens se nouent. Personnalités étonnantes, émotions fortes, échecs et victoires… Le conflit va durer trente neuf jours. Les salariés parviendront-ils à faire plier leur patron ? Les sans-papiers gagneront-ils le droit de vivre ici ? (Le film documentaire)

  • Les passeurs, Laetitia MOREAU

    Depuis dix ans, près de 4 000 immigrés clandestins, pour la plupart marocains, sont morts en tentant la traversée du détroit de Gibraltar. Touchés par ces effroyables destins, deux frères, Martin et Angel Zamora, ont mis leur entreprise au service des défunts. Responsables d'une entreprise de pompes funèbres, prés d'Algéciras, ils identifient les corps, préviennent les familles, s'occupent des formalités et rapatrient les dépouilles de ces hommes et ces femmes jusque dans les villages les plus reculés du Maroc. À travers leur travail et leur longue route, dans ce documentaire, se dessine peu à peu l'itinéraire et l'histoire d'un jeune homme qui s'est noyé le 14 juillet 2003, pour venir travailler en Europe. (résumé éditeur).

  • Le quartier des hommes qui rêvent, Arielle HANOUN

    Le Sentier a conquis sa renommée de "quartier du prêt-à-porter" grâce à l'apport des immigrés, arrivés par vagues successives. C'est l'un des rares endroits où l'on peut trouver du travail pour une journée ou davantage. Juifs d'origines diverses, Polonais, Pakistanais, Arméniens et Africains y sont venus pour fuir la misère ou la guerre, assouvir leurs rêves, mais éprouver parfois des désillusions. Portrait d'un coin de Paris, vivant et bigarré. Au coeur des ateliers de couture, des restaurants et des magasins d'import-export, qui représentent l'essentiel de l'activité du quartier, Arielle Hanoun est allée recueillir les témoignages de ceux qui ont fait du Sentier une "succursale de l'ONU", comme dit l'un d'eux avec humour. Dans la rue ou au calme d'un bureau, chacun, manutentionnaire ou patron de petite entreprise, évoque sa propre histoire et affirme son attachement à ce quartier contrasté, qui a trouvé un équilibre entre désordre et organisation et où on est fier de travailler. La conjoncture économique est, certes, peu favorable, et l'on parle de déplacer ces activités en périphérie de Paris, mais tous s'accordent à dire qu'il y a ici "un parfum qu'on ne trouve nulle part ailleurs. Et puis c'est le seul endroit en France où l'on donne un congé à qui fête la Pâque juive, Yom Kippour ou l'Aïd." (Sadia Saïghi,CNC-Images de la culture)

  • Le pain noir et les roses rouges, Marc GRANGIENS

    Née en 2005, cette association s'est constituée dans le but de valoriser l'histoire et la mémoire de l'usine et des cités des Batignolles. Cette démarche était auparavant engagée dans le cadre du collectif Batignolles né en 2000 à la suite de la destruction du cinéma et du dispensaire du Ranzai en 1999. « La démolition du vieux dispensaire et du cinéma des cités ouvrières des Batignolles en 1999 provoqua un véritable traumatisme dans le quartier, qui voyait les derniers restes de son patrimoine disparaître. Peu après, une grande fête rassemblait, à l'intérieur même de l'entreprise, anciens et amis, pour fêter les 80 ans de l'usine et la mémoire des cités ouvrières. Une idée germa dans l'esprit des habitants et des associations qui animent le Comité de Quartier « Halvêque-Ranzay-Beaujoire : reconstruire près des Batignolles une des petites maisons pour en faire un lieu de mémoire inclus, pourquoi pas, dans un cheminement où seraient évoquées la riche histoire du quartier, la vie ouvrière, la Résistance. » Annick Vidal "Sous l'impulsion de Batignolles Retrouvailles, Marc Grangiens réalise avec ses élèves de la section des métiers de l'audiovisuel du lycée Léonard de Vinci de Montaigu, un documentaire de 42 mnsur l'histoire et la mémoire du quartier. Le DVD est disponible auprès de l'association." -(Marc Grangiens)

  • La Famille Kebab, Laurent LUTAUD

    "Depuis trente ans, Mac Donald envahit le marché de la restauration rapide. Ce géant du fast-food doit aujourd'hui affronter une nouvelle concurrence qui s'étend dans toute l'Europe : le Kebab ! Ce film raconte l'histoire d'immigrés turcs décidés à se lancer dans l'aventure du Kebab à grande échelle. En moins d'un an, leur petite entreprise est devenue un des leader du marché européen du Kebab. À travers leur histoire, nous découvrons cette communauté turque et son modèle singulier d'intégration, où se mêlent une volonté de réussir et un esprit communautariste et familial."- SEPPIA

  • La Carnavalcade, Guy SAGUEZ

    Dans la grande tradition des fêtes de carnaval, "la Carnavalcade" a fédéré les énegies créatrices de tout un département, toute une année durant. Des ateliers chorégraphiques, musicaux et plastiques ont été confiés à des artistes amateurs de tous âges dans les écoles, lycées, conservatoires, foyers, maisons des jeunes, comités d'entreprises, maisons de retraite,...de Seine-Saint-Denis. Le film retrace la genèse de cette aventure artistique et humaine qui a culminé le 20 juin 1998 dans une cavalcade effervescente où cent mille personnes ont été entraînées dans un tour du monde des musiques de rue et de carnaval.

  • La barrière des préjugés, Luc SAINT-ELOY

    "L'Association pour Favoriser l'Intégration Professionnelle (AFIP), vient de faire paraître un DVD sur le thème des discriminations dans le monde de l'entreprise. Intitulé « La Barrière des préjugés », le document réunit 4 courts métrages inspirés d'histoires vécues. Selon Carole Da Silva, fondatrice et directrice de l'AFIP, la diversité doit être vécue par les entreprises comme un atout et vue par la société comme un garant de la cohésion sociale. Explications et en exclusivité Internet, regardez l'un des 4 courts. « Faire de la diversité culturelle un atout de réussite ». Tel est le slogan de l'Association pour Favoriser l'Intégration Professionnelle (AFIP). Créée en février 2002, elle a pour objectif de favoriser l'accès à l'emploi des jeunes diplômés français issus des minorités visibles. L'association vient de sortir un DVD de sensibilisation contre les préjugés, écrit et réalisé par Luc Saint-Eloy et Foued Mansour. Le document, intitulé « La Barrière des préjugés », s'adresse aux entreprises, mais également à l'Etat et à ses diverses institutions représentatives. Les 4 courts métrages du DVD, agrémentés de riches témoignages et inspirés par le parcours de jeunes diplômés, démontrent comment, à diplôme et formation égales, le taux de chômage chez les personnes issues de l'immigration est quatre fois plus élevé que la moyenne nationale. Un état de fait que Carole Da Silva, fondatrice et directrice de l'AFIP' entend stigmatiser." -(Afrik.com)

  • Fils et filles de..., Jean-Thomas CECCALDI

    Ils sont fils et filles de travailleurs immigrés. Ils sont cadres, ingénieurs, médecins, chefs d'entreprises~ Ils ont accédé à un niveau de vie et à un statut social bien éloigné de celui de leurs parents, bien éloigné de celui dans lequel ils ont grandi. Est-il possible, souhaitable, nécessaire, de "refouler" un passé souvent fait de douleur et d'humiliation, alors même que l'on s'en est soi-même "sorti", que l'on a "réussi" ? Ou ce même passé est-il au contraire un terreau sur lequel a poussé une soif de revanche, de réhabilitation, presque de "vengeance", auquel cas les "piqûres de rappel" sont alors une douleur nécessaire ? Peut-on faire "comme si de rien n'était", alors même que toute la société française ne cesse de vous renvoyer à vos origines ? Pour explorer toutes ces dimensions Fils et filles de~ s'immerge entre les générations, en interrogeant autant ces nouveaux "Beurgeois" que leurs parents travailleurs immigrés. (Résumé éditeur)

  • Espaces du travail - Réhabiliter, Michel QUINEJURE

    Films d'archives à l'appui, ce numéro d'"Architectures de l'habitat" retrace l'évolution des "espaces de travail", de la grande industrialisation, où l'ouvrier était soumis à la production tayloriste dans des ateliers aveugles, à la remise en cause du travail à la chaîne, à partir de la fin des années 1960, au profit d'espaces plus agréables à vivre. L'usine modèle Volvo, fondée en 1974 à Kalmar, en Suède, organise la hiérarchie complexe de vingt-sept équipes pluridisciplinaires autonomes dans des îlots ouverts sur l'extérieur. Structurés en forme d'étoile, les espaces de production réduits intègrent des salles de repos et assurent le confort et la sécurité du personnel. Dans les années 1990, il s'agit toujours de valoriser l'image de l'entreprise, mais aussi d'en améliorer la vie sociale. Les architectes Valode et Pistre ont conçu l'usine L'Oréal d'Aulnay-sous-Bois à partir des notions de flexibilité, d'autonomie et de communication : un jardin circulaire autour duquel s'ouvrent les ateliers de production. Aujourd'hui, l'organisation fonctionnelle des activités et, surtout, les relations de travail structurent des formes d'espaces plus variées. A Helsinki, chez Sol, la flexibilité de postes moins personnalisés inaugure une nouvelle manière de travailler ensemble, "là où il y a de la place", dans un décor d'architecture domestique. Annick Spay - CNC, Images de la Culture

  • Enquête d'identité, Mohammed LARKÈCHE, Seddik LARKÈCHE

    Loin des discours éculés et condescendants, Seddik et Mohammed Larkèche proposent une réflexion intelligente, profonde et résolument optimiste sur les problèmes d'insertion des populations immigrées dans la société française. Les témoignages d'acteurs sociaux et économiques alternent avec les interventions de chercheurs au CNRS, et confèrent à ce film une approche à la fois théorique et solidement ancrée dans le réel. Pour les uns, historien, sociologue, démographe, les problèmes d'insertion de la communauté algérienne proviennent des contentieux historiques d'une guerre fratricide, de la difficulté d'accepter l'égalité avec un peuple anciennement colonisé, de l'absence de volonté politique et de relève pour assurer sa promotion, de la télévision qui renvoie une image négative des Maghrébins. Pour les autres, tous enfants d'immigrés - une jeune commissaire de police, une avocate, un cardiologue, des chefs d'entreprise -, c'est le pragmatisme qui prévaut. Pour eux, la base de toute insertion sociale et culturelle passe d'abord par : la réussite économique, "un état d'esprit de gagneur", le refus de toute ghettoisation, faire de sa différence un atout, croire en l'éducation. Si ce kaléidoscope d'opinions diverses et variées donne à réfléchir, toutes rappellent de ne "jamais renoncer à son identité". (Sadia Saïghi, CNC-Images de la culture)

  • D'égal à égales, Corinne MELIS, Christophe CORDIER

    Elles sont migrantes ou filles d'immigrés, et syndicalistes. Elles ont choisi de s'engager face à la dureté des conditions de travail et à la précarité des salariés notamment dans les secteurs des services aux particuliers et aux entreprises, où l'on retrouve nombre de femmes issues de l'immigration. Activistes en milieu masculin, elles sortent des rôles féminins attendus. Elles prennent la parole, librement inspirées par les ouvrières en lutte de LIP qu'elles redécouvrent à travers le film "À pas lentes" du collectif ciné-luttes (1977). Par-delà les conflits du travail, elles nous racontent une démarche d'émancipation individuelle et collective dans une société où sexisme et racisme restent d'actualité, tandis que s'accentue la précarisation du salariat. Dans l'espoir d'être traitées, enfin, "d'égal à égales". Présentation éditeur

  • Bondy Blog, portrait de famille, Julien Dubois

    Seuls huit kilomètres séparent Bondy de la porte de Pantin. Mais pour ceux qui n'y mettent jamais les pieds, c'est une terre hostile. Il y a pourtant, en banlieue, des histoires personnelles et des cultures qui composent bien autre chose que ces clichés. Ce journal en ligne, né en 2005 à la suite des émeutes, est une aventure collective et politique. En brisant les lieux communs, ce film porte un regard sur cette entreprise de presse associative unique en son genre.

  • A l'impossible chacun est tenu, Alain SAULIERE

    Reportage au Havre, quartier du Bois de Bléville, été 1997. Les quelque 6 000 habitants de cette banlieue décrétée zone franche veulent croire, malgré les doutes, au renouveau de leur quartier. Une mutation engagée par les élus, mais aussi par les associations locales impliquées dans l'amélioration de la vie quotidienne, l'éducation, l'alphabétisation et la création de nouveaux emplois. "Avant, c'est nous qui salissions, maintenant, c'est nous qui nettoyons." De début 96 à fin 97, 35 emplois ont été créés dans ce quartier, 19 de plus aux alentours et cette nouvelle embauche a fait régresser la petite délinquance liée au chômage. Les jeunes du quartier entretiennent les (rares) espaces verts, l'association africaine s'attache à alphabétiser les parents et à proposer des activités aux enfants après l'école : soutien scolaire, mais aussi ateliers et fêtes... Parallèlement, à la régie de quartier, élus, éducateurs et associatifs s'appliquent à créer des passerelles entre banlieue et ville, à inciter les entreprises à s'installer dans la zone franche et à pérenniser les structures mises en place. (Doucha Belgrave, CNC-Images de la culture)

  • A bientôt j'espère, Chris MARKER, Mario MARRET

    En mars 1967 à Besançon, une grève sans précédent éclata à la Rhodiacetta, usine de textiles dépendant du trust Rhône-Poulenc. Une grève pas comme les autres, tant par sa durée que par sa forme, les revendications ne concernent pas seulement les salaires ou la sécurité de l'emploi, mais le mode de vie imposé par la société à la classe ouvrière. L'impact de cette lutte ne se mesure pas tant à ce qui a été obtenu (peu de choses), qu'aux "déclics" qu'elle a provoqués aux niveaux individuel et collectif. Par son refus de dissocier vie sociale et vie culturelle, elle a favorisé la réflexion des travailleurs sur leur identité et la nature de leur lutte. Un moment privilégié de découverte : rencontre avec les autres, syndicalistes CGT ou CFDT, communistes, découverte des activités culturelles dans l'entreprise et tout ce qui ne s'énumère pas mais qui restera dans les têtes et dans les coeurs. Un avant-goût des grandes luttes de 68. Une manière originale de filmer l'événement qui fait appel exclusivement à ses acteurs. (Sadia saïghi / CNC-Images de la culture)

  • La régie de quartier : savoir-faire et savoir être, 2014

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Occupare, Resistere, Produrre - Ri-Maflow, 2014

    Un film di Dario Azzellini e Oliver Ressler

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Occupy Resist Produce : Ri-Maflow, 2014

    A film by Dario Azzellini and Oliver Ressler

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Audio : Les Paniers de la Mer redistribuent le poisson invendu aux associations d’aide alimentaire, 2014

    Social Eco, radio classique avec La Croix

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • L’échappée solidaire sur les chemins de la finance solidaire, 2014

    France Active

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Farinez’Vous, l’apprentissage d’une boulangerie solidaire, 2014

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • First meeting of the International Leading Group on Social and Solidarity Economy (United Nations) - Sept. 2014, 2014

    Mot-clé : entreprises sociales

  • Les Paniers de la mer…..par Fondation LEMARCHAND, 2014

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Pablo Guerra - Libro Miradas globales para otra economia (SETEM), 2014

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Audio : Entrevista con Andrés Ruggeri: Empresas recuperadas en Argentina (1 y 2), 2014

    Regeneracion Radio México

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • 2do Encuentro Justicia Legítima, Luis Caro - Movimiento Nacional de Fábricas Recuperadas, 2014

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • The Workers’ Economy conference, Fralib occupied factory, 2014

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Solidarités nouvelles face au chomage, 2014

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • La cravate solidaire, 2014

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Agenda Plus: India, Taxis, and Women’s Safety, 2014

    Mots-clés : work integration social entreprises, entreprises sociales

  • Maraichage biologique en ville., 2014

    Quinoa Capsule alternatives 1#

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Un nouveau centre de tri du textile à Surgères France Bleu 14 janvier 2014, 2014

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Cecosesola, 2014

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Ungersheim, un défi écologique, 2014

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • ÉS SOCIAL GUIÃO PEDAGÓGICO DO DOCUMENTÁRIO, 2014

    Mot-clé : entreprises sociales

  • Terres de schiste, LASSALLE Grégory, 2014

    En Argentine, en l’absence totale de contrôle de la part du gouvernement, les grandes multinationales pétrolières acquièrent à grande vitesse des permis pour extraire l’huile et le gaz de schiste en Patagonie. Et cela, au détriment des communautés mapuche et des petits paysans.

    Mot-clé : Responsabilité sociétale des entreprises

  • aRopa2 - Proceso de recuperación y reciclaje textil en Zaragoza, 2013

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Bien Vivre - Zoom sur l’économie sociale et solidaire (Association Envie), 2013

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Autogestión Un rumbo de todos, 2013

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • SEMINARIO ASOCAM Veronica Andino, 2013

    XVI Seminario ASOCAM, 25 al 27 de noviembre 2013, Quito, Ecuador

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Séance de synthèse. Les Rencontres du Mont-Blanc, 9-11 novembre 2013, Chamonix-Mont-Blanc, France., 2013

    Mot-clé : entreprises sociales

  • Urbagri, 2013

    Prix CreaRîf 2012

    Mot-clé : responsabilité sociétale des entreprises

  • Novaedia, 2013

    Prix CréaRîF 2012

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Relais Citoyen, 2013

    Prix CreaRîf 2012

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Jean-Guy Henckel - Réseau Cocagne, 2013

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Koopera Merkatua, 2013

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Um dia na vida de uma cooperativa de catadores, 2013

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Couches lavables d’Eco-Lange (mai 2013) (La Réunion), 2013

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Marcia de Carvalho projet Chaussettes Orphelines, 2013

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • La diversité de l’économie sociale et solidaire. Présentation des initiatives de la thématique “Emploi”., 2013

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Un garage “solidaire” à Toulouse - Mobilitées, 2013

    reportage de Juliette Meurin et Laurence Boffet

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Fabricas recuperadas. Serie Geografias, 2013

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Les Jardins de Cocagne des Gorges de l’Aveyron-Feneyrols, 2013

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Vio.Me: Self-Organization in Greece, 2013

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Ti Récup’ (Reportage Armor TV 30.11.12), 2012

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Paroles de Scop : La Fonderie de l’Aisne, 2012

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Occupying the Commons - Teatro Valle Occupato, 2012

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • La Cooperativa de Viviendas por Autogestión y Ayuda Mutua - Uruguay, 2012

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Prof. Andrés Ruggeri, Facultad abierta UBA - Las empresas recuperadas, 2012

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Zanon: Fábrica Sin Patrones, 2012

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Bauen, LA VIDA EN AUTOGESTIÓN- Cooperativa de Trabajo B.A.U.E.N. Limitada / FACTA, 2012

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Economie Sociale et Solidaire - Film, 2012

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • La SCOP Helio Corbeil, 2012

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Nuova Cucina Organizzata (2), 2012

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Juntos. Como las cooperativas resiten a la crisis., 2012

    CECOP-CICOPA Europe

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • INSIEME. Come le cooperative resistono meglio alla crisi, 2012

    CECOP-CICOPA Europe

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • ENSEMBLE. Comment les coopératives résistent à la crise, 2012

    CECOP-CICOPA Europe

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • TOGETHER. How cooperatives show resilience to the crisis, 2012

    CECOP-CICOPA Europe

    Mots-clés : entreprises autogérées, entreprises récupérées

  • Los ingredientes básicos, 2011

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Scop Green Buro, 2011

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Femmes au coeur de l’économie sociale et solidaire, 2011

    Forum International de l’Economie Sociale et Solidaire, FIESS 2011

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Women at the Heart of the Social and Solidarity Economy, 2011

    International Forum on the Social and Solidarity Economy (FIESS)

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Las mujeres, corazón de la economia social y solidaria., 2011

    Foro internacional de la economía social y solidaria (FIESS)

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Inserción sociolaboral y medio ambiente, 2011

    Vídeo y reportajes de buenas prácticas colectivas de economía solidaria

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Près de Pau, des compagnons d’Emmaüs réalisent leurs utopies, 2011

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Filme - Economia Solidária.wmv, 2011

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Artisans du changement, GROUPE PVP CANADA, LATO SENSU PRODUCTIONS, BRAUN Sylvain, BOURBONNAIS Jean, 2011

    Mot-clé : Responsabilité sociétale des entreprises

  • « Qualcosa in più » storie di lavoro e di vita nelle cooperative sociali, 2010

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Bauen, l’hôtel de luxe qui accueillait ouvriers, paysans et militants, 2010

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Envie, une autre vision de l’emploi et de l’environnement, 2010

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Trabajadores « cartoneros » se roganizan para la recuperacion de residuos solidos urbanos, 2010

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Le Réseau ENVIE Toulouse, 2009

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • BIOSAÔNE - Création d’une coopérative d’aliments biologiques, 2009

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Como funcionam as cooperativas de catadores, 2009

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • BEYOND GRAMACHO, 2009

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Economie solidaire : Les ateliers de la Bruyère, 2008

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • El Modelo Financiero de las Cooperativas de Vivienda, 2008

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • Juratri, 2008

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Cooperativismo Popular - Globo Repórter, 2008

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • CORAZON DE FABRICA - HEART OF THE FACTORY - Complete Film, 2008

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • CORAZON DE FABRICA - HEART OF THE FACTORY - Complete Film, 2008

    Mot-clé : entreprises récupérées

  • Economie solidaire : Les Brigandines, 2007

    Mot-clé : work integration social entreprises

  • Economia solidária: princí­pios e perspectivas - Paul Singer, 2007

    6a Oficina para inclusâo digital, 26 a 27 de novembro 2007

    Mot-clé : entreprises autogérées

  • A ciel ouvert, Inès Compan, 2010

    Deux histoires parallèles dans des villages argentins qui nous plongent dans un territoire grandiose et malmené, théâtre de conflits faisant résonner de nombreux mythes…

  • Louise-Michel, Benoît Delépine, Gustave Kervern, 2008

    Un patron délocalise son usine de textiles et déménage l’intégralité de ses machines en une nuit, sans prévenir ses ouvrières. Celles-ci décident de mettre leurs indemnités en commun. Sur proposition de Louise (Yolande Moreau), elles font appel à un tueur professionnel pour assassiner le patron indigne.

    Production : MNP entreprise, Arte France

  • Chine est encore loin (La), Malek Bensmail, 2008

    Le 1er novembre 1954, près de Ghassira, un petit village perdu dans les Aurès, un couple d’instituteurs français et un caïd algérien sont les premières victimes civiles d’une guerre de sept ans qui mènera à l’indépendance de l’Algérie. Plus de cinquante ans après, Malek Bensmaïl revient dans ce village

    Production : Unlimited, Cita films, INA productions, ENTV (Entreprise nationale de la télévision)

  • Alerte à Babylone, Jean Druon, 2005

    Babylone était cette cité assiégée de l’extérieur. Ce qui menace aujourd’hui la société globale d’effondrement résulte de la mystérieuse contrainte qui s’impose à elle de poursuivre son développement sans limite. Et cette contrainte ne peut être satisfaite que par la restriction toujours plus poussée des libertés humaines. A travers une série de déplacements et rencontres au sein de la cité moderne, ce film propose un constat actualisé de cette inquiétante perspective.

    Participants : Susan et Arpad Pusztaï, toxicologues congédiés du Rowett Institute (Ecosse), Vassili Nesterenko, Directeur du laboratoire indépendant Belrad, œuvrant aux soins auprès des populations contaminées par les nouvelles conditions de vie autour de Tchernobyl, Martin Hirsch, Directeur Général de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire et Alimentaire (AFSSA), Gilles-Eric Séralini, membre de la Commission du Génie Biomoléculaire et Directeur scientifique du Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le génie génétique (CRII-GEN), Gilles Heriard-Dubreuil, Président de Mutadis, entreprise privée de gestion sociale du risque, Jean-Michel Truong, romancier, entrepreneur, Charles Pilet, ancien Président de l’Académie de Médecine, Claude Bourguignon, agronome indépendant, André Cicolella, Président de la Fondation Sciences Citoyennes, Jacques Philipponneau, Editions de l’Encyclopédie des Nuisances, Jean-Pierre Berlan, Directeur de Recherche placardisé à l’Institut National de Recherche Agronomique (INRA), Eric Alt, magistrat, membre du Syndicat de la Magistrature, Pierre Boussange, Maria, Alain et Denis, activistes écologiques et anarchistes Claude Birraux, Vice-Président de l’Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques, Frédérick Lemarchand, Socio-anthropologue du risque, Université de Caen PMO (Pièces et Main d’Oeuvre), groupe de citoyens en lutte contre le diktat du technopôle grenoblois

  • Lobbying : au-delà de l’enveloppe, Myriam Tonelotto, 2003

    Corruption, malversations, pots-de-vin : depuis quelques années « les affaires » semblent se multiplier. Entre témoignages informés et séquences d’animation ciselées ce film montre que si la corruption pénalise le contribuable, le lobbying, lui, enterre le citoyen.

    Participants : Intervievés dans le film (par ordre d’apparition) : Edwy Plenel – journaliste - Le Monde (Paris), Denis Robert – journaliste/auteur indépendant (Metz), Brigitte Zypries – ministre allemande de la Justice (Berlin), Antonio Vitorino – commissaire européen à la Justice (Strasbourg), Jean de Maillard – juge d’Instruction (Blois), Vincent Peillon – commission d’enquête sur les paradis fiscaux (Paris), Hans-Peter Bauer – UBS –Bank (Zürich), Lucien Thiel – pdt Assoc. Banques & Banquiers Luxembourg (Luxembourg), Peter Eigen – pdt Transparency International (Berlin), Christian de Brie – politologue - Monde Diplomatique (Paris), Erkki Liikanen – commissaire européen aux Entreprises (Strasbourg), Pierre Lascoumes – politologue - Cnrs / Cevipof (Paris), Jocelyn Peyret – militant écologiste- association Tierra Incognita (Lyon), Erik Wesselius – militant anti-lobbying - Corporate Europe Observatory (Amsterdam)

  • Kateb Yacine, l’amour et la révolution, Kamal Dehane, 1960

    Kateb Yacine, écrivain et poète algérien d’origine berbère, instruit dans la langue du colonisateur, considérait la langue française comme « le butin de guerre » des algériens. « la Francophonie est une machine politique néo-coloniale qui ne fait que perpétuer notre aliénation, mais l’usage de la langue française ne signifie pas qu’on soit l’agent d’une puissance étrangère et j’écris en français pour dire aux français que je ne suis pas français » déclarait-il en 1960. Ce film reste l’archive principale sur ce personnage lumineux dont l’œuvre traduit la quête d’identité d’un pays aux multiples cultures et les aspirations de son peuple

    Production : Entreprise nationale de la production audiovisuelle, Centre bruxellois de l’Audiovisuel

  • Mai 68, la belle ouvrage, Jean-Luc Magneron, 1968

    Long réquisitoire contre les violences policières, Mai 68, la belle ouvrage confronte scènes d’affrontements filmées sur le vif et entretiens des témoins de l’événement.

    Production : Wide Management entreprise

  • Appropiation sociale et l’institution du commun. Pierre Dardot.

    Séminaire Appropriations sociale, autogestion, coopérative…

    Mot-clé : entreprises autogérées