Quand le cinéma donne envie de changer le monde...

Pour votre recherche, nous avons trouvé :

  • Socioeco.org : 23 résultats

    site ressources de l’économie sociale et solidaire

  • Médiathèque A. Sayad : 17 résultats

    musée de l’histoire de l’immigration

  • Autour du 1er mai : 16 résultats

    base des films qui interrogent la société

  • Cedidelp : 8 résultats

    médiathèque des mouvements sociaux

  • Autres Brésils : 3 résultats

    décryptage de la société brésilienne pour un public francophone

  • BED (Bretagne et diversité) : 2 résultats

    films emblématiques de la diversité culturelle dans le monde

  • Quelle intégration de l’ESS dans les dynamiques de développement et les politiques économiques locales ? Séminaire Etd & GrDF | 10 juin 2014 - Paris (4), 2014

    Mot-clé : politiques publiques

  • Quelle intégration de l’ESS dans les dynamiques de développement et les politiques économiques locales ? Séminaire Etd & GrDF | 10 juin 2014 - Paris (2), 2014

    Mot-clé : politiques publiques

  • Quelle intégration de l’ESS dans les dynamiques de développement et les politiques économiques locales ? Séminaire Etd & GrDF | 10 juin 2014 - Paris, 2014

    Mot-clé : politiques publiques

  • Syndicats, histoire d’un contre-pouvoir, Elizabeth Drévillon, 2014

    Depuis plus d’un siècle, l’histoire des syndicats accompagne la grande Histoire de France. Forte de rebondissements sociaux, économiques et politiques souvent inattendus, ce documentaire en deux parties saisit les ressorts du face à face entre le monde salarié et le monde patronal. Elle rappelle les grandes conquêtes sociales : congés payés, journée de huit heures, retraite à 60 ans, assurance-chômage, sécurité sociale, autant d’avancées qui font partie de notre patrimoine historique.

  • La guerre d'Algérie dans les médias, Jean-Pierre BERTIN-MAGHIT, 2013

    De nombreux travaux ont étudié la guerre d'Algérie sous l'angle politique, militaire et économique mais peu ont utilisé les médias comme source d'information et d'étude. Cet ouvrage rassemble des textes proposés par les institutions (ECPAD, Ina, BnF, Gaumont Pathé Archives) qui conservent des archives relatives aux images et aux sons de cette guerre. Des parcours de recherche, qui se réclament de l'analyse historienne, sont ensuite présentés, dont les sources ont été les images et les chansons. L'ensemble de ces articles privilégie la description de méthodes et de problématiques novatrices. Ils portent un regard singulier sur la représentation des événements entre 1954 et 1962 ou sur leur mémoire. Ces travaux, qui intéresseront tout lecteur curieux, visent à initier de futurs travaux et à participer à la construction d'une histoire de la guerre d'Algérie par les médias. - Présentation Editeur

  • Quelle intégration de l’ESS dans les dynamiques de développement et les politiques économiques locales ? Séminaire Etd & GrDF | 10 juin 2014 - Paris (3), 2013

    Mot-clé : politiques publiques

  • Lakota Land, Terre de Survie, GERGAUD Sophie, 2009

    Après plus d’un siècle de politique fédérale visant à déposséder les Amérindiens de leur territoire, les Lakota décident de mettre le passé douloureux de la colonisation de côté et de regarder de manière constructive vers l’avenir. Un vaste mouvement de récupération des terres se met en place. Et des projets économiquement viabl

    Mot-clé : POLITIQUE

  • Cidadão Boilesen, Chaim Litewski, 2009

    Henning Albert Boilesen, entrepreneur danois naturalisé brésilien, a financé le principal organisme de répression durant la dictature militaire brésilienne. A travers la vie de cet homme, assassiné par la guérilla en 1971, le film traite de la collaboration entre les milieux militaro-politiques et économiques durant la dictature.

    Mot-clé : Politique

  • Petits gars de la campagne (Les), Arnaud Brugier, 2014

    En cinquante ans, l’agriculture française a changé du tout au tout. Une transformation radicale inédite dans l’histoire qui entraîna de profondes mutations économiques, sociales et environnementales. Derrière cette révolution restée silencieuse, il y a la PAC, la Politique Agricole Commune. Ce documentaire nous plonge au cœur de cette volonté politique initiée à l’échelle européenne il y a 60 ans, avec l’ambition de contribuer à remettre l’agriculture au cœur d’un débat public dont elle a été écartée pendant trop longtemps.

  • Présentation du Pôle Territorial de Coopération Economique DOMB’INNOV, 2016

    Mots-clés : Pôles Territoriaux de Coopération Economique - PTCE, politiques publiques

  • Le futur a déjà commencé, Jean Malaurie, 2007

    Troisième volet d'une série de quatre documentaires, réalisés à partir des images tournées par le géologue Jean Malaurie au cours de ses multiples expéditions, consacrée au peuple inuit. Evocation aujourd'hui du destin des esquimaux d'Alaska, aux Etats-Unis, et de la péninsule du Tchoukokta, en Union soviétique, et de la façon dont ils ont été, chacun à leur façon, assimilés aux modèles politiques et économiques des deux pays, avec pour point commun l'apparente amélioration de leur niveau de vie et l'illusoire volonté politique de préserver leur identité et leur culture mais également la perte de leurs terres, exploitées pour leurs richesses naturelles, et de leurs traditions et modes de vie ancestraux.

  • Le pôle territorial de coopération économique Sud-Aquitaine, 2016

    par Ministère de l’Économie et des Finances (France)

    Mots-clés : Pôles Territoriaux de Coopération Economique - PTCE, politiques publiques

  • Aliénations, BENSMAÏL Malek, 2012

    "En s'attachant à suivre au quotidien médecins et malades de l'hôpital psychiatrique de Constantine, où son père exerçait, Malek Bensmaïl tente de comprendre les souffrances vécues par les Algériens, confrontés à une crise aux aspects multiples : religieux, économiques, familiaux, politiques " -(INA)

  • Sénart : quand l’agenda 21 stimule le développement économique local, 2016

    Mot-clé : politiques publiques

  • Brasileiros como eu, Susana Rossberg, 2008

    Parmi la communauté brésilienne de Belgique, ceux qui ont quitté le Brésil pour des motifs politiques racontent la dictature, l’exil et l’arrivée en Belgique. Plus récemment, la migration est d’ordre économique. Sont présentés le quotidien des migrants sans papiers, les témoignages de soutien vis-à-vis des brésiliens arrêtés, placés dans des centres de rétention, puis reconduits dans leur pays d’origine.

  • Encontro com Milton Santos, TENDLER Silvio, 2006

    Géographe et intellectuel brésilien, Milton Santos livre ses réflexions sur la mondialisation, les rapports Nord-Sud et les enjeux politiques et économiques actuels.

  • I love democracy : la Grèce, Emmanuel Leconte, Daniel Leconte, 2012

    Le pays qui a inventé la démocratie au VIe siècle avant notre ère réussira-t-il à surmonter les crises politiques et économiques qui le paralysent ? Quels présages se profilent à l’heure des élections anticipées ?

  • Musulmans de France, Karim MISKÉ, Emmanuel Mohamed BLANCHARD JOSEPH, 2010

    "Episode 1 Indigènes : 1904-1945 Entre les deux guerres, les mariages mixtes entre immigrés et Françaises sont fréquents. En 1904, 5 000 musulmans travaillent en métropole, dans les usines de la capitale, les savonneries marseillaises ou les bassins miniers du Nord. La Première Guerre mondiale en fait des soldats. Venus d'Afrique du Nord et d'Afrique noire, ils découvrent la France dans les tranchées de Verdun. En 1918, le bilan est lourd pour ces troupes : 80 000 morts, autant de blessés. Au lendemain de la guerre, la France salue le sacrifice des troupes coloniales : elle est fière d'être un « grand empire musulman ». Pour preuve, la construction de la mosquée de Paris, en 1926, et les honneurs réservés à son premier recteur, Si Kaddour Ben Ghabrit, musulman d'Algérie et haut fonctionnaire du Quai d'Orsay. Mais cette politique islamophile de prestige doit être confrontée à la situation des 100 000 musulmans venus reconstruire le pays. Mal logés, en mauvaise santé, considérés comme dangereux, ils sont tenus à l'écart du reste de la population. L'hôpital « franco-musulman » qui leur est exclusivement réservé est étroitement lié aux services de police. Une police spéciale, la brigade nord-africaine, traque sans relâche les premiers indépendantistes menés par Messali Hadj. Car la politisation fait son chemin Et lorsque la Seconde Guerre éclate, la France recrute à nouveau massivement dans ses colonies. Episode 2 Immigrés : 1945-1981 L'année 1945 marque le début d'une nouvelle ère : celle de l'enracinement. La vie des travailleurs algériens et marocains s'organise désormais autour des cafés, des hôtels, des épiceries Leurs épouses les rejoignent. Des enfants naissent en France. Tous prennent de plein fouet la guerre d'Algérie, qui éclate en novembre 1954 et s'exporte en France, où les attentats se multiplient. Pour les autorités, les Nord-Africains sont désormais des suspects, sans distinction. La répression policière atteint son paroxysme lors de la manifestation du 17 octobre 1961 : une centaine d'Algériens sont assassinés en une nuit. Bien que chèrement gagnée, l'indépendance n'inverse pas les flux migratoires. Les Algériens continuent d'affluer massivement vers la France et ses bidonvilles, où ils sont désormais des immigrés. Sur fond de misère, le fossé se creuse avec leurs enfants, qui grandissent en France, fréquentent les écoles de la République et s'immergent dans la culture française. Mai 1968 fait surgir la « question immigrée » dans le débat public et suscite une vaste campagne de relogement dans des foyers et des HLM. L'opinion découvre alors la présence discrète des travailleurs africains, pour la plupart des musulmans venus du Sénégal, du Mali et de Mauritanie. Mais les années 1970 restent celles d'un interminable après-guerre d'Algérie : crimes racistes, drame des harkis parqués dans des camps Au seuil des années 1980, les enfants d'hier sont devenus des adolescents. La France, qui ne les a pas vus grandir, va bientôt apprendre à compter avec eux. Episode 3 Français : 1981-2009 Nés en France, ceux que l'on appelle « beurs » entrent dans l'âge adulte en pleine crise économique. Leur culture est métissée, entre école de la République et traditions familiales venues du « bled ». Cette génération revendique sa place. Face à la recrudescence des crimes racistes, les jeunes Arabes des banlieues débutent en 1983 une Marche pour l'égalité et contre le racisme (ou Marche des beurs) qui rassemble plus de 100 000 personnes à son arrivée à Paris. Leurs espoirs seront vite déçus La fin des années 1980 est marquée par la montée du Front national. En réaction, une partie de ces jeunes, en plein désarroi, se replie sur l'identité musulmane. C'est le début de l'affaire du voile (1989). A l'été 1995, une série d'attentats secoue la France. Khaled Kelkal, un jeune de Vaulx-en-Velin, devient l'ennemi public numéro 1. La confusion entre pratique de l'islam et islamisme s'amplifie. Dans les cités, jeunes Arabes et jeunes Noirs inventent, à partir du hip-hop américain, une contre-culture qui devient culture de masse. S'ouvre alors une période paradoxale. Alors que le pays célèbre dans l'hystérie les couleurs black-blanc-beur de 1998, la seconde Intifada (2000) devient un combat de substitution pour certains jeunes désorientés qui s'en prennent à la communauté juive. L'effondrement des tours jumelles en 2001 achève de stigmatiser les musulmans. A un moment où, pourtant, l'expression « musulmans de France » prend tout son sens. Au point que, en 2007, l'entrée au gouvernement de trois femmes issues de l'immigration Rachida Dati, Fadela Amara et Rama Yade apparaît à beaucoup comme aussi nécessaire que tardive."

  • Survivre au progrès, Harold Crooks, Mathieu Roy, 2011

    Épuisement des ressources naturelles, surpopulation, désertification, désastres écologiques et économiques, systèmes politiques à bout de souffle, appauvrissement des classes moyennes et populaires… Est-il urgent de renoncer à « l’illusion du progrès » qui s’est imposée progressivement à toutes les sociétés depuis les débuts de la révolution industrielle, avec ses espoirs de croissance et d’avancées technologiques illimités?

  • Le Zapping des Initiatives - « Zoom sur l’immobilier et le foncier : quels partenariats pour développer l’ESS ? » (Partie 1 et 2), 2015

    Séminaire Politiques de la ville et ESS, 15 décembre, Plaine Commune

    Mots-clés : Pôles Territoriaux de Coopération Economique - PTCE, politiques publiques

  • Changer la vie. Mitterrand 1981-1983, Serge Moati, 2011

    François Mitterrand, élu président de la République après plus de vingt ans passés dans l’opposition, veut « changer la vie ». Il croit à la suprématie du politique sur l’économique et à ses 110 propositions, ainsi que tout le peuple de gauche derrière lui, pour réaliser ses ambitions.

  • Une petite Italie au coeur de Cran-Gevrier, Lapierre cécile, 2009

    Le film retrace par une série de portraits, les moments clés de la forte immigration italienne qu'a connu la ville de Cran-Gevrier, ville haut savoyarde voisine d'Annecy au cours du XIXe et du XXe siècle. Le film revient sur les différents exils, politiques, économiques, sur les difficultés d'intégration, la vie quotidienne et sur l'héritage restant de cette immigration. Ce film apporte une vision humaine sur l'immigration italienne et offre un parallèle étonnant avec les nouvelles vagues d'immigration contemporaine. (Résumé le film Documentaire)

  • Milton Santos ou: O Mundo Global visto do lado de cá, Silvio Tendler, 2004

    Géographe et intellectuel brésilien, Milton Santos livre ses réflexions sur la mondialisation, les rapports Nord-Sud et les enjeux politiques et économiques actuels.

  • Pour quelques grains d’or, David Briffaud, Fabien Mazzocco, 2009

    Ce film pose le problème de la politique agricole du « tout maïs » et de ses conséquences économiques et écologiques.

  • Lutter pour continuer à vivre, Christophe Harrison, Joffrey Rossi, 2009

    Le quotidien des membres de la communauté Mapuche de Temucuicui au sud du Chili, qui lutte pour la restitution de ses terres ancestrales aujourd’hui entre les mains d’un grand propriétaire terrien. Le coût a payer est terrible pour ceux qui osent défier l’État chilien et le pouvoir économique : violences policières, procès politiques, peines de prison à répétition, vie en clandestinité et stigmatisation médiatique.

  • Pas vu pas pris, CP PRODUCTIONS, CARLES Pierre, 1998

    Le journaliste Pierre Carles, sur une commande de Canal+, entreprend de nous démontrer la connivence qui existe entre les journalistes, les politiques et les pouvoirs économiques et financiers. Il soumet aux stars de l'information (Anne Sinclair, François-Henri de Virieu, Bernard Benyamin, Charles Villeneuve...) une discussion enregistrée hors

  • Consolider le réseau, la gouvernance et les outils de financement des acteurs de l’ESS, 2014

    Ministères Economiques et Financiers, France

    Mot-clé : politiques publiques

  • La France des Trente Glorieuses, Pierre RAMOGNINO, Frédéric CORGNAC, 2006

    Principalement réalisé à partir des archives audiovisuelles de la télévision scolaire et du SCÉRÉN-CNDP, ce DVD analyse les mutations profondes de la société française depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu'aux années 1970. Une analyse historique, économique et sociale de cette période appelée les Trente Glorieuses, selon l'expression de Jean Fourastié, à travers trois axes : la croissance de l'économie ; les changements sociaux ; le rôle du politique. (CNDP)

  • Le ballon et la bombe, Shekhzade

    Salam avait 4 ans en 1988, quand a eu lieu le massacre d’Halabja : des bombes chimiques ont tué une grande partie de la population de la ville et les rescapés ont été marqués à vie, qui dans sa chair, qui dans son esprit. Avec ses amis, nés autour de 1991, il tente aujourd’hui de changer sa vie, mais la situation politique et économique ne le lui permet pas. L’ histoire de ce groupe de jeunes tourne autour d’un stade de foot où, dès qu’ils le peuvent, ils se retrouvent pour jouer.

  • Voie mayo (La), Réalisation collective, 2006

    Le peuple Mayo à la rencontre de l’Autre Campagne. Une occasion d’analyser la dépossession des terres aggravée par la réforme constitutionnelle et l’émigration vers les États-Unis par manque d’opportunités économiques et politiques.

  • Frontières, 2005

    Seize régions frontières emblématiques dEurope, dAsie, dAfrique et des Amériques permettent détudier les discontinuités ou modes de jonction entre des espaces géographiques distincts, à différentes échelles, ainsi que leurs effets sur les populations, les modes de représentation de l'espace, les États À travers le regard de ceux qui vivent au quotidien dans ces régions frontières, ce DVD fait découvrir les paysages, les mentalités, les enjeux économiques et politiques liés à la problématique des lignes de partage, imposées par la nature ou tracées artificiellement par les hommes. Le livret présente chaque film, détaille ses séquences, complète la réflexion et propose plusieurs pistes d'exploitations pédagogiques, ainsi quune bibliographie détaillée. (Résumé éditeur)

  • Shantiniketan : un voyage en utopie, BANERJEE Marie, BANERJEE Joy, 2011

    Ce documentaire est construit autour de témoignages d'habitants de Shantiniketan en Inde. Joy et Marie Banerjee y ont séjourné et donnent la parole à des artistes, des paysans, des militants politiques et associatifs. Le poète et philosophe indien Tagore y avait fondé le centre Visra Bharati, lieu de paix, de lien entre l'homme et la nature e

    Mot-clé : Croissance économique

  • Pouvoir d’agir (Le), Julien Vaugelade, 2005

    Ce film donne la parole à des militants de l’économie sociale et solidaire qui mettent en débat les politiques économiques dominantes en s’appuyant sur leurs expériences.

  • Poste restante, Christian Tran, 2005

    À travers la restructuration du service postal en Ardèche, le film propose une réflexion sur le pouvoir politique, économique et citoyen.

  • Regard à l’intérieur : La militarisation au guerrero, Réalisation collective, 2005

    Inés et Valentina, deux femmes indigènes de la région la Montaña de Guerrero ont étés violées par des membres de l’armée fédérale Mexicaine. Ce documentaire présente les facteurs économiques politiques et sociaux qui conduisent à ces viols.

  • Aliénations, Malek Bensmail, 2004

    En s’attachant à suivre au quotidien médecins et malades de l’hôpital psychiatrique de Constantine, où son père exerçait, Malek Bensmaïl tente de comprendre les souffrances vécues par les Algériens, confrontés à une crise aux aspects multiples : religieux, économiques, familiaux, politiques…

  • Dessous des cartes (Le) - Le Barrage des trois gorges. Une hydropolitique, Natacha Nisic, 2003

    Au cœur de la Chine, le « plus grand barrage du monde » : titanesque projet hydraulique et énergétique, mais aussi politique. Les cartes permettent d’en mesurer les fonctions, les enjeux et les conséquences, à plusieurs échelles et au niveau économique, politique, humain et écologique.

  • Toyota, analyse d’une décision, Edwin Bailly, Claire Doutriaux, 2001

    Janvier 2001 : Toyota inaugure une nouvelle usine à Valenciennes. un documentaire qui ouvre la réflexion sur les mécanismes économiques, politiques et sociaux qui déterminent la vie des citoyens dans le contexte de la mondialisation.

  • Banquier des humbles (Le), Amirul Arham, 2000

    Au Bangladesh, Muhammed Yunus, économiste de renom, relève le défi de ne prêter qu’aux pauvres, sans préjugé économique ou politique

  • La fin de la pauvreté, DIAZ Philippe, 2010

    De nombreux économistes, politiques, experts d'institutions internationales, dont Stiglitz, montrent que la pauvreté est la conséquence de l'exploitation de certains pays par d'autres, depuis les colonisations jusqu'à l'exploitation des ressources naturelles et la dette. La seule solution pour en finir avec la pauvreté est de changer radicalem

    Mot-clé : Droits économiques sociaux et culturels

  • La mijoteuse de Colomiers, 2017

    Mots-clés : coopération économique versus compétition, politiques publiques

  • Plan Puebla Panamá, la conquête continue, Collectif CIEPAC (Centre de Recherches Economiques et Politiques d’Action Communautaire), 2005

    Le Plan Puebla Panamá est un programme à l’initiative du gouvernement mexicain et de la Banque Internationale de Développement, qui regroupe tous les pays d’Amérique centrale. De la frontière Mexique/Etats-Unis à la Colombie, le PPP projette la construction de routes et de voies ferrées, le développement de l’industrie pétrolière et de l’énergie électrique. Le film aborde le PPP comme un outil « importé » des Etats-Unis afin de piller les ressources naturelles latino-américaines, sous couvert de développement économique. Il met en avant les résistances des peuples d’Amérique centrale.

  • Étranges Etrangers, Marcel TRILLAT, Frédéric VARIOT, 1970

    "Un film sur les conditions de vie des émigrés portugais et maliens en Seine-Saint-Denis en 1970. L'idée de faire ce film est partie d'un fait divers qui relatait la mort de trois hommes maliens dans un foyer, asphyxiés pour cause d'insalubrité des lieux. Caméras au poing, les réalisateurs mènent une véritable enquête pour comprendre les conditions de vie de ceux qui, fuyant leur pays pour des raison politiques et économiques, affluent chaque année vers la France, croyant y trouver un refuge et surtout du travail. Un véritable document historique sur ce que signifiait "être travailleur émigré" pendant les trente glorieuse".- (CREPAC)

  • Development flows from the barrel of the gun, MEGHNATH, TOPPO Biju, 2005

    Primé à plusieurs reprises, le documentaire de Biju Toppo et Meghnath réalisé pour AKHRA, un groupe militant basé à Ranchi, témoigne du déplacement illégal, par l’Etat, de villages entiers et des aberrations judiciaires rendues possibles par la politique de développement indienne. Le film est un hommage aux voix des insurgés qui défen

    Mot-clé : Développement économique et social

  • Débat : L’économie sociale et solidaire, voie d’avenir (Fête de l’Humanité), 2016

    Mots-clés : crises économiques et financières, politiques publiques

  • Collserola, un espacio clave para formentar la economía social y solidaria, 2016

    Mots-clés : insertion par l’activité économique, politiques publiques

  • Gerardo Pisarello: « El cooperativisme contribueix a la integració sociolaboral. », 2016

    Mots-clés : insertion par l’activité économique, politiques publiques

  • Achats socialement responsables (2/5) : Strasbourg & Scoprobat, 2016

    AVISE

    Mots-clés : insertion par l’activité économique, politiques publiques

  • Les nouvelles voies de la démarchandisation, 2016

    Mots-clés : critique de la croissance économique, coopération économique versus compétition, politiques publiques

  • Betrayal and Solidarity in Greece, 2016

    Upstream conversations

    Mots-clés : crises économiques et financières, politiques publiques

  • Africains et Havrais, Christian ZARIFIAN

    Les déplacements de population, pour raison économique, politique ou autre, auront été l'un des faits dominants du XXe siècle. Jamais, dans l'histoire de l'humanité, autant de personnes, autant de groupes humains, autant de peuples parfois n'auront été contraints à l'exil. Dans le même temps, le fantastique développement des moyens de transport et de communication a généré des échanges d'une ampleur sans précédent. Le film décrit un atelier de danse africaine dans le cadre de l'université du Havre. Cet atelier réunit des étudiantes d'origines diverses et de couleurs variées (blanches, noires, métisses, maghrébines). Tous s'appliquent à transmettre (pour la responsable de l'atelier et les percussionnistes) ou à assimiler (pour les "élèves") des danses du Mali, de Côte-d'Ivoire et du Burkina-Faso. Danses initiatiques dont l'origine se perd dans la nuit des temps, et qui, perdant ici leur caractère rituel, se transmettent et se perpétuent néanmoins sous nos yeux, au prix sans doute d'une perte de sens...

  • Welcome to paradise, Emmanuel POUTTE

    "Welcome to paradise retrace l'arrivée et l'installation aux Etats-Unis de Fosia et Aden, une jeune fille et un jeune homme acharaf originaire de Somalie, qui ont séjourné pendant plus de quinze ans dans un camp de réfugiés au nord-ouest du Kenya. Deux jeunes parmi temps d'autres, déplacés sous l'égide de l'O.N.U. et de l'O.I.M. (Organisation Internationale pour les Migrations). Leur parcours illustre de manière exemplaire ce que vivent des millions d'autres réfugiés qui, sous la pression des contraintes politiques ou économiques, sacrifient leur culture, leur manière de vivre, pour une hypothétique vie meilleure.En suivant Fosia et Aden, depuis leur quotidien dans le camp de réfugiés de Kakuma jusqu'à leur installation et leur intégration dans leur nouveau lieu de vie, nous dressons le portrait d'un exil. Un exil qui questionne les valeurs dominantes de notre civilisation occidentale." Lux fugit film

  • Toubib or not toubib, Béatrice JALBERT

    Ils seraient jusqu'à 14 000 médecins venus d'Europe de l'Est, du Maghreb, d'Afrique, d'Amérique Latine ou d'Asie, à avoir quitté leur pays pour des raisons sociales, économiques ou politiques. Depuis quelques années, ils luttent pour la reconnaissance de leur travail et de leurs statuts. Grâce à leur mobilisation, 10 000 d'entre eux ont obtenu aujourd'hui l'autorisation d'exercice du Conseil National de l'Ordre des Médecins. Mais 4 000 précaires continuent de nous soigner pour des salaires inférieurs à ceux des médecins à diplôme français. La nouvelle réglementation organise la venue des médecins hors Communauté Européenne et privilégie le recrutement des médecins intra-communautaires, en particulier d'Europe de l'Est. Actuellement 1 250 médecins roumains exercent en France, tandis que la Roumanie fait appel à des médecins chinois. Ces médecins témoignent...

  • Tant que tu ne pars pas, Marie-Hélène ROINAT

    Dans les années 60-80 des hommes viennent nombreux depuis le Maghreb pour travailler en France. Beaucoup habitent entassés dans des foyers collectifs misérables. Ces logements conçus comme temporaires ont perdurés. « Tant que tu ne pars pas » donne la parole à d'anciens résidents de ces foyers. Ils reviennent sur leur vie ; ils nous expliquent le contexte politique et économique qui les a fait venir en France ; ils nous parlent des raisons qui les poussent, encore aujourd'hui, à rester en France alors qu'ils atteignent l'âge de la retraite. A travers le récit de ces hommes, le film donne un éclairage particulier sur les conditions d'accueil des travailleurs immigrés en France, notamment en terme de logement ; une histoire plus que jamais d'actualité.

  • L'égalité, une histoire de conquêtes, Santi VALLDEPEREZ

    Depuis le XIXe siècle et tout au long du XXe, des millions d'espagnols ont immigré en France. Chaque période d'immigration s'est caractérisée par un contexte sociopolitique et des parcours migratoires différents. Certains furent de passage ou retournèrent en Espagne et d'autres s'installèrent en France définitivement. Les migrants espagnols sont à l'origine d'un nombre considérable d'associations. Créées par las exilés politiques ou par les migrants dits « économiques », elles ont joué un rôle déterminant dans la vie des uns et des autres. Lieux de rencontres et de contact avec la culture espagnole, les associations sont aussi un espace d'échanges et de luttes pour les droits. On y trouve par ailleurs des occasions de se divertir et de créer, d'une façon générale, du lien social. Le rôle que les femmes ont joué dans la création et le développement de ce vaste tissu associatif a été déterminant tout au long de l'histoire. Aujourd'hui encore, les femmes sont certainement les plus actives et celles qui sont en train d'assurer la continuité de ce mouvement. réalisé a partir de 30 témoignages de femmes. FACEEF

  • Intégrations, Michèle MASSE

    Li Dong, Jade, Lin et Wei ont quitté la Chine pour Paris. Exilées politiques ou économiques, en situation régulière ou irrégulière, depuis un an, deux ans, dix-sept ans, elles se sont intégrées ou tentent de s'intégrer dans la société française. Pour ces femmes, la réalité de la vie parisienne est bien différente de ce qu'elles s'étaient imaginées. Pourtant, il n'est pas question de rentrer en Chine les mains vides. Ce film raconte les histoires de ces femmes chinoises exilées. Au plus proche d'elles, il est témoin de leurs sentiments et de leurs pensées profondes et permet de voir par leurs yeux le quotidien d'une femme chinoise à Paris. (Résumé éditeur).

  • Immigration et developpement, Michael HOARE

    Depuis le début des années 80, les émigrés du bassin du fleuve Sénégal (Mali, Mauritanie, Sénégal) cotisent, s'associent et organisent de projets importants de développement dans leurs villages d'origine. Pendant un long moment, ces projets visaient à renforcer l'infrastructure religieuse (mosquées), éducative (écoles) et sanitaire (dispensaires, maternités) de la région. Puis est venue l'idée d'investir dans des projets productifs, utiliser le capital immigré pour renforcer la productivité des activités économiques déjà sur place - maraîchage, élevage, agriculture irriguée etc. afin de fournir du travail à ceux restés au pays. En 1997, le GRDR, une ONG qui soutient l'effort des immigrés Sahéliens en direction de leurs pays d'origine depuis une trentaine d'années, a commandé un film pour faire le point sur ces expériences. Ce documentaire est le fruit de cette commande. Une première partie, "Impulsions", documente l'effort fait dans les villages. La deuxième partie, "Limites", pose des questions sur les problèmes de l'infrastructure et de l'accès aux crédits, la participation des femmes et les effets pervers de l'apport d'argent extérieur. Une troisième partie questionne la pertinence d'une politique de "retour" incité avant de déboucher sur des "conclusions provisoires". De Soukoutali Logo (la bananeraie de Fily Kouma) à La Bakelloise (une GIE de distribution), des rizières de Samba Dramané à l'atelier menuiserie de Balla Traoré à Kabaté, ce voyage vous amène dans une découverte sur les fruits de vingt ans d'efforts et de sacrifices en même temps que vers une interrogation sur les problèmes et les pistes pour l'avenir.

  • Enquête d'identité, Mohammed LARKÈCHE, Seddik LARKÈCHE

    Loin des discours éculés et condescendants, Seddik et Mohammed Larkèche proposent une réflexion intelligente, profonde et résolument optimiste sur les problèmes d'insertion des populations immigrées dans la société française. Les témoignages d'acteurs sociaux et économiques alternent avec les interventions de chercheurs au CNRS, et confèrent à ce film une approche à la fois théorique et solidement ancrée dans le réel. Pour les uns, historien, sociologue, démographe, les problèmes d'insertion de la communauté algérienne proviennent des contentieux historiques d'une guerre fratricide, de la difficulté d'accepter l'égalité avec un peuple anciennement colonisé, de l'absence de volonté politique et de relève pour assurer sa promotion, de la télévision qui renvoie une image négative des Maghrébins. Pour les autres, tous enfants d'immigrés - une jeune commissaire de police, une avocate, un cardiologue, des chefs d'entreprise -, c'est le pragmatisme qui prévaut. Pour eux, la base de toute insertion sociale et culturelle passe d'abord par : la réussite économique, "un état d'esprit de gagneur", le refus de toute ghettoisation, faire de sa différence un atout, croire en l'éducation. Si ce kaléidoscope d'opinions diverses et variées donne à réfléchir, toutes rappellent de ne "jamais renoncer à son identité". (Sadia Saïghi, CNC-Images de la culture)

  • De l'autre côté du périph, Bertrand TAVERNIER, Nils TAVERNIER

    En février 1997, 66 cinéastes protestant contre la loi Debré réglementant le séjour des étrangers en situation irrégulière signent un manifeste appelant à la désobéissance civique. Eric Raoult, alors ministre délégué à la ville et à l'intégration, adresse une lettre à chacun des signataires dénonçant dans leur démarche «une erreur de scénario et de casting». Il invite les cinéastes à passer un mois dans une banlieue pour y «apprécier les difficultés économiques et financières rencontrées par les élus et nos compatriotes» et pour y découvrir le «vrai visage» de l'immigration. Bertrand Tavernier et son fils Nils se rendent, comme les y invite le ministre, à la cité des Grands Pêchers à Montreuil, dans la proche banlieue parisienne, avec un objectif, riposter, et une méthode, donner la parole aux habitants de la cité et aux résidents d'un foyer d'immigrés implanté dans le quartier. Pendant de longues semaines, ils interrogent et filment les habitants : les jeunes, leurs parents, les animateurs sociaux, les militants associatifs, le député maire de la ville et les policiers chargés de la surveillance du quartier. Ces rencontres permettent de dresser un état des lieux contradictoire des problèmes de la cité : chômage, logement, expulsions, racisme, vandalisme et délinquance. La démarche même des réalisateurs, leur détermination à exprimer un point de vue bienveillant et philanthropique plutôt qu'économique ou politique ne permet pas d'engager une réflexion profonde sur l'immigration et ses contradictions. Le film permet toutefois aux habitants de s'exprimer, d'évoquer leurs problèmes quotidiens, leurs luttes et leurs espoirs. (Résumé Direction du livre et de la lecture / BPI)

  • Appelle-moi Bwaé...

    Après cent cinquante ans de colonisation du peuple kanak À une décennie des Accords de Matignon et de la fameuse poignée de mains entre Jean-Marie Tjibaou et Jacques Lafleur À l'aube des Accords de Nouméa qui replacent le peuple kanak et sa civilisation au coeur du dispositif de décolonisation la jeunesse kanak se cherche. Qu'en est-il des repères identitaires légués par les Anciens ? Comment se déclinent-ils aujourd'hui ? Depuis les événements de 1984 et 1988, d'autres formes d'expression des revendications identitaires s'expriment à travers la musique, le théâtre Ce film se veut un espace de parole et la contribution d'un groupe de jeunes kanak de la Province-Nord de Nouvelle-Calédonie à une authentique construction politique, économique, culturelle et sociale de KANAKY, pays en devenir.

  • Mundo Gusto : interviews de MM Guilluy et Tayeb, 2015

    Mots-clés : circuits courts et circuits économiques solidaires, politiques publiques

  • Agrilocal, 2015

    Mots-clés : circuits courts et circuits économiques solidaires, politiques publiques

  • Mercado campesino de Miranda de Azan, 2015

    Mots-clés : circuits courts et circuits économiques solidaires, politiques publiques

  • Un exemple de PTCE : le Groupe Archer, 2015

    par Ministère de l’Économie et des Finances (France)

    Mots-clés : Pôles Territoriaux de Coopération Economique - PTCE, politiques publiques

  • Reflets d’Allier: AgriLocal, 2014

    Mots-clés : circuits courts et circuits économiques solidaires, politiques publiques

  • Le salaire de la dette, CARLON Jean-Pierre, 2010

    Comment se fait-il que l'un des plus grands barrages du monde, celui d'Inga en République démocratique du Congo, n'apporte quasi aucune ressource aux populations locales ? Pourquoi des pays qui ont des richesses naturelles aussi importantes que la RDC, la République du Congo et le Mali demeurent-ils les plus pauvres de la planète ? Pourquoi une

    Mot-clé : Politique économique

  • Economie Sociale et Solidaire - Film, 2012

    Mots-clés : insertion par l’activité économique, politiques publiques

  • En Argentine, les habitants cultivent pour sortir de la crise, 2011

    Mots-clés : circuits courts et circuits économiques solidaires, politiques publiques

  • Le sens du développement : Droits fondamentaux et gouvernance, COMITE CATHOLIQUE CONTRE LA FAIM ET POUR LE DEVELOPPEMENT (CCFD) TERRE SOLIDAIRE, 2010

    Deux outils sont proposés au public adulte : un photo-langage sur le thème général "Droits fondamentaux et gouvernance" et une vidéo qui illustre la question des droits fondamentaux et de la gouvernance à partir de l'exemple spécifique des migrants. Pour le public jeune, un éclairage spécifique et ludique est apporté sur les DESC.

    Mots-clés : POLITIQUE, Droits économiques sociaux et culturels